Aude : venez combattre la phobie des serpents à la réserve africaine de Sigean

Pour les plus réfractaires à l'épreuve du toucher du serpent, la réserve africaine de Sigean dans l'Aude propose un atelier qui va peut être vous réconcilier avec le reptile. Une initiative pour mieux appréhender nos peurs et briser les idées reçues. 

"On a moins peur de ce que l'on connaît". Cet adage sert de fil conducteur à l'atelier proposé au parc animalier de Sigean, à une bonne vingtaine de kilomètres de Narbonne.

Les vacances ne sont pas uniquement le moment de la détente, mais peuvent servir à travailler sur les peurs. Et certains visiteurs voient d'un bon oeil l'initiative.

 

C'est une grande victoire. Il bougeait pas trop mais j'ai toujours peur des serpents. Je sais pas si je caresserais à nouveau une couleuvre mais là j'ai eu confiance donc j'ai caressé avoue Catherine, venue visiter le parc animalier pour voir la faune au plus près.

 
Pour l'occasion, les spectateurs ont du faire face à "une couleuvre de l'amour". Pour beaucoup, l'expérience a été concluante et les idées arrêtées balayées.

 

 

Il a un aspect très doux, pas dur. C'est plutôt agréable à toucher concède Guillaume Lecour, visiteur et père de famille venue de la Creuse. 




Dans ces cas-là, le personnel du parc estime avoir accompli sa mission : celle de changer certaines mentalités basées sur des représentations.

 

 

On a peur de ce qu'on connaît pas donc on joint l'utile à l'agréable en faisant de la pédagogie et en montrant aux gens un autre aspect du serpent. Quand vous voyez que les enfants qui caressent le serpent ont les yeux émerveillés, vous vous dîtes que c'est dans la poche. Les parents sont contents et le message passe beaucoup mieux quand l'émotion est passée détaille Céline Luciano, animatrice pédagogique à la réserve de Sigean.


   
Les serpents qui sont sollicités deux heures par jour se laisseront caresser jusqu'à la mi-Septembre.

 
A la réserve africaine de Sigean, une animation est proposée deux heures par jour jusqu'à la mi-septembre pour ceux qui ont la phobie des serpents. ©F3 LR