Cet article date de plus de 4 ans

Cirque : Jumbo l’hippopotame est-il privé d’eau ?

L’association de défense des animaux One Voice a demandé le retrait de l’hippopotame Jumbo du cirque drômois Muller en tournée à Narbonne, l’animal vivrait un véritable calvaire. Mais le cirque veut faire entendre sa version des faits. Le tribunal de Grenoble devrait se prononcer le 28 août. 
L'association One Voice dénonce les conditions de vie déplorables de l'hippopotame Jumbo au sien du cirque Muller - août 2017
L'association One Voice dénonce les conditions de vie déplorables de l'hippopotame Jumbo au sien du cirque Muller - août 2017 © France 3 LR
La vie de l’hippopotame Jumbo, âgé d’une trentaine d’années, serait un véritable calvaire selon l’association de défense des animaux One Voice. L’association a filmé discrètement Jumbo au sein du cirque Muller, et sur les images on peut voir Jumbo se faire arroser par un jet d’eau. L’hippopotame, de plus de trois tonnes, n’aurait pour seul accès à l’eau que le jet de ce simple tuyau.


L’hippopotame est amphibie, c’est-à-dire qu’il est semi-aquatique, donc il a besoin de beaucoup d’eau et outre ce fait là, l’animal a besoin de beaucoup de contact avec ses congénères et là il est tout seul trimbalé de ville en ville.


Sur son site internet, One Voice détaille ce qu'elle appelle des conditions de vie "déplorables" : "Reclus 23h30 sur 24h dans la remorque d'un camion de 15m de longueur sur 3m de large, Jumbo manque cruellement d'espace pour se déplacer. En outre, il ne dispose d'aucune possibilité pour se baigner". L'association publie également une vidéo sur youtube.



L’association One Voice, conteste une autorisation préfectorale délivrée en 2008 par le préfet de la Drôme, le cirque étant rattaché à la commune de Bourg-de-Péage, qui permet au cirque de présenter des lions et un hippopotame au public.

Des faits contestés par le cirque Muller 


En ce moment en tournée sur la côte méditerranéenne, nous avons rencontré Franck Muller, le patron du cirque, et il veut faire entendre sa version des faits, il affirme avoir tous les agréments nécessaires.

Je suis au dessus de la réglementation, normalement je dois avoir une piscine pour mon hippopotame et là, il a une piscine de 10 000 litres d’eau dans le camion et à l’extérieur du camion il a une piscine qui fait un peu près 40 000 litres d’eau.

Le tribunal administratif de Grenoble devait se prononcer, ce jeudi, mais l'audience a été renvoyée au 28 août prochain.
Au delà du cas de Jumbo, c'est le principe même du cirque itinérant avec animaux qui pourrait être remis en cause...

Le reportage de Jean Christophe Pain, Frédéric Pasquette, Caroline Agullo et Bruno Pansiot-Villon ... 


durée de la vidéo: 01 min 47
Cirque : Jumbo l’hippopotame est-il privé d’eau ? ©France 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux sorties et loisirs justice société