INSOLITE. "Bravo, vous avez gagné votre poids en huîtres", cet ostréiculteur qui piège ses coquillages pour empêcher les vols

Les ostréiculteurs de Leucate ont-ils trouvé la solution au problème des vols d'huître dans l'étang. Depuis 8 ans, l'un d'entre eux dispose des messages à l'attention des consommateurs pour les informer sur le fait que l'huître qu'ils dégustent provient d'un lot volé. L'idée est de permettre ainsi de démanteler les filières.

Le procédé est simple, encore fallait-il y penser : dans quelques huîtres creuses, Christophe Quinot, ostréiculteur à Leucate a caché un message. "Sous l'étiquette, j'ai mis un peu de sable pour recréer le poids légal d'une huître et sa résonance et avec un peu de colle, je repose le couvercle et ensuite je n'ai plus qu'à piéger ma poche d'huîtres pour qu'elle parte à l'affinage", explique Christophe Quinot.

Coquillages piégés

Ces coquillages piégés sont normalement retirés par les soins de l'ostréiculteur à l’issue de l'affinage dans l'étang. Seuls restent donc les messages provenant de lots dérobés. Des messages trouvés par des consommateurs innocents mais incités à donner l'alerte. Il est inscrit : 

"bravo, vous avez gagné votre poids en huîtres. Appelez-nous", Yoan et Christophe, Guinot, ostréiculteurs à Port Leucate.

Message dans l'huître piégée

Depuis quelques années le procédé a fait ses preuves.

Même à l'approche des fêtes le système s'avère dissuasif : les vols d'huîtres ont quasi disparu dans l'étang de Leucate.

Il y a huit ans, c'était problématique : en l'espace de deux mois environ trois tonnes et demi d'huîtres avaient été volées.

Christophe Guinot

Ostréiculteur

C'est énorme. Ça manquait pour les fêtes de fin d'année, pour la trésorerie", ajoute l'ostréiculteur.

Procédé efficace

La brigade nautique de Leucate confirme l'efficacité du stratagème là ou les drones et les patrouilles nocturnes ne suffisent pas forcément à établir une surveillance constante."Je pense que c'est un bon moyen et à moindre coût. C'est intéressant", ajoute l'adjudant-chef Alexandre Alberge, commandant de la brigade nautique de Leucate 

À l'heure des fêtes de fin d'année les huîtres éveillent bien des appétits, ceux des voleurs sont un peu calmés.