Narbonne : des briques à vendre pour le mur de soutien du club de rugby du RCNM

Le Racing Club de Narbonne vend des "briques" de soutien à ses supporters. Chaque donateur a son nom gravé sur le "mur" qui symbolise la reconstruction du club en difficultés financières. En orange et noir, 600 briques de 50 euros ont déjà été achetées par des légendes du rugby ou des inconnus.

Double champion de France au siècle dernier, le racing club narbonnais, rebaptisé l'an dernier Racing club Narbonne Méditerranée, a bien perdu de sa superbe. Il joue aujourd'hui en 3ème division et traverse actuellement, comme la majorité des clubs sportifs, une période difficile sur le plan financier...
Pour consolider le lien avec ses supporters et aider les finances du club, les dirigeants ont décidé de construire un mur de soutien. Chaque brique coûte 50 euros et le nom du donateur est gravé pour la postérité.

Le mur de la reconstruction

Ici, des légendes du club cotoient de parfaits inconnus. Tous ces noms gravés sur des briques aux couleurs orange et noire ont un point en commun: Ils forment la grande famille du racing Club Narbonnais. Et chacun apporte sa contribution en faisant un don de 50 euros par brique.

On est sur le thème de la reconstruction et il n'y a rien de mieux que de symboliser notre club par un mur!

Gilles Belzons, co-président du Racing Club de Narbonne

Lorsqu'il regarde le mur qui se construit, Gilles Belzons imagine derrière chaque brique une personnes anonyme, un supporter que l'on voit agiter les drapeaux de loin sans avoir l'occasion de le rencontrer. Et le co-président voit dans ces dons une façon, pour chacun, de participer à la reconstruction et au bon fonctionnement du club.

Le reportage à Narbonne de Luc Calmels et Christophe Monteil.

Luc Calmels et Christophe Monteil sont allés à Narbonne voir où en est le mur de la reconstruction du club de rugby ©F3LR

Un mur né du confinement

L'idée du mur de soutien est née pendant le confinement. Entre les difficultés économiques et la rupture avec les supporters, il fallait retrouver l'envie de partage, l'union autour de valeurs communes et aussi, de façon plus pragmatique, un apport financier supplémentaire pour éponger toutes les rencontres annulées.

Pour André Marty, le président des tigres cathares, le club de supporters du RCN, participer à la reconstruction n'était pas une option:
"Si nous, on n'apporte pas notre pierre à l'édifice, ça va être compliqué de trouver des gens ailleurs"

La fierté de soutenir le club

Pour Michel Saisset, un autre supporter du club, avoir son nom sur une brique, dans ce mur qui symbolise l'élan de solidarité, ça vaut une plaque commémorative! 

Dans quelques années, si je ne suis plus là, mon nom sera toujours sur le mur, et ça c'est important car je suis supporter du club depuis des années. Pour les enfants, les petits-enfants, ils verront que je suis toujours là.

Michel Saisset, amicale des supporters du RCN

Aujourd'hui, 600 briques ont été achetées soit 30.000 euros récoltés. Le club qui joue désormais en Nationale espère bien atteindre les 1000 donateurs dans les prochains mois.
 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité