Présidence de la FFR : Didier Codorniou, ex-rugbyman international et maire de Gruissan officialise sa candidature

Didier Codorniou, maire PRG de Gruissan, dans l'Aude depuis 2001 et premier vice-président de la Région Occitanie depuis 2016 a annoncé qu'il était candidat à la présidence de la Fédération française de rugby. Les élections auront lieu le 19 octobre prochain.

Le joueur légendaire du XV tricolore, champion de France d’abord avec Narbonne en 1979, puis avec Toulouse en 1989, passeur hors pair, a aujourd'hui 66 ans.

Le natif de Narbonne se lance donc pour briguer la tête de la FFR à l'automne.

Un rassembleur "loin des règlements de compte"

"Je suis dans une démarche de rassemblement, d'apaisement et je veux fédérer les hommes et les femmes qui ont envie de partager avec moi un projet" explique l'ancien joueur qui évoque "une fragilité" dans le rugby français, des "turbulences, parfois fortes, liées à quelques règlements de compte" avant et après la dernière Coupe du monde.

Je me suis aperçu qu'une candidature Didier Codorniou pourrait avoir du sens dans la mesure où j'ai la volonté de transmettre, d'assurer l'avenir de notre sport, de nous projeter et de nous protéger tout en gardant des racines solides.

Didier Codorniou, maire de Gruissan.

Interview l'Indépendant.

"Je veux aussi redonner le pouvoir à ceux qui font le rugby amateur, aux clubs", dit-il, soulignant les "tensions" qui existent dans ce secteur, avec des présidents qui "me disent tous qu'ils n'y arrivent pas".

"Je ne me présente contre personne"

Didier Codorniou affirme également ne pas se lancer "contre quelqu'un", en l'occurrence l'actuel président de la FFR, Florian Grill, ou être "instrumentalisé" par qui que ce soit, par exemple le prédécesseur de ce dernier, Bernard Laporte.

Je revendique ma liberté. Je revendique aussi mon attachement à des amis comme Serge Blanco, qui est consulté, tout comme Jean-Claude Skrela. Tous les deux ont été contre Bernard Laporte.

Didier Codorniou, candidat à la présidence de la FFR.

Enfin, il livre également les premiers noms qui figureront sur sa liste et ses soutiens. Parmi eux, Jo Maso et Jean-Pierre Rives, qui seront coprésidents de son comité de soutien nommé "100% Rugby".

"Ils m’ont dit oui tout de suite. Ce sont deux beaux compagnons de route. […] Ils doivent nous permettre de nous rassembler autour de notre projet".

Ancien capitaine du XV de France et figure centrale du rugby catalan, Guilhem Guirado (74 sélections) devra également tenir une place importante dans le projet. "C’est un homme de terrain, ancien capitaine du XV de France. Un homme droit. Il peut nous amener beaucoup et il devrait, s’il l’accepte, être présent sur notre liste. Guilhem incarne des valeurs dans lesquelles je me reconnais".

Codorniou, le politique

Depuis 2001, Didier Codorniou est maire de la station balnéaire de Gruissan, dans l'Aude. En 2004, il devient conseiller régional du Languedoc-Roussillon, élu sur la liste du président PS de la région, Georges Frêche.

Proche de Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie, il était initialement encarté au sein de ce parti, avant d'en être exclu en 2010 pour avoir été candidat sur une liste dissidente de celle de l'organisation.
Il a rejoint en 2014 le Parti radical de gauche (PRG), influent dans le Sud-Ouest.

Depuis 2016, il est également premier vice-président du Conseil régional d'Occitanie.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité