"Un fumeur sur quatre jette encore son mégot par la fenêtre" : un cendrier en poche et des incendies en moins

Des membres de la fondation Vinci autoroutes, de l’Entente Valabre et des pompiers du SDIS de l’Aude se sont réunis vendredi midi sur l’aire d’autoroute de Narbonne-Vinassan, pour sensibiliser les automobilistes aux dangers de jeter son mégot de cigarette dans la nature.

T-shirt blanc floqué du message "Stop Mégots" dans le dos, Philippe Carton arpente l’aire d’autoroute et interpelle les automobilistes venus se restaurer ou fumer une cigarette à l’ombre. Et c’est de cigarettes, justement, que ce responsable des animations de la fondation Vinci autoroutes vient parler.

"Je vois que vous êtes fumeurs, alors je vous offre ces cendriers de poche !, lance-t-il à un couple de Gardois, cigarettes et cafés à la main. Ça vous permet de ne pas jeter votre mégot, par la fenêtre ou ailleurs." Le couple est enthousiaste, et salue la démarche : "C’est génial puisqu’effectivement, on n’a pas tous de petit cendrier comme ça. Ça permet de ne pas jeter nos mégots par terre, c’est très bien. Et puis c’est vrai qu’avec les feux, il faut sensibiliser le plus possible." Philippe Carton leur tend alors deux cendriers de poche supplémentaires. "Comme ça, si vous voyez un fumeur qui ne sait pas quoi faire de son mégot, offrez-lui cette petite boîte s’il vous plaît !"

Un risque d’incendie accru

Cette "petite boite" ronde, de quelques centimètres de diamètre, permet aux fumeurs, qu’ils soient dans leur voiture ou non, de disposer de leurs mégots même sans avoir de poubelle à proximité. Une manière d’éviter que ces mêmes mégots se retrouvent dans la nature, ce qui, en plus de polluer, constitue un vrai risque en été dans les régions méditerranéennes.

On sait qu’un fumeur sur quatre jette encore son mégot par la fenêtre. Ce qu’on veut leur expliquer, en faisant cette prévention, c’est que c’est tout sauf un geste banal. Surtout lorsque le risque d’incendie est très élevé, comme aujourd’hui.

Philippe Carton, Fondation Vinci autoroutes

Les conditions sont en effet réunies, ce vendredi midi, pour assister à un départ de feu intempestif : des températures au-dessus des 30 degrés, une végétation très sèche et des rafales de vent au-delà des 30 km/h. "Le risque est bien présent, et malheureusement, on constate encore que 10 % des feux dans le département sont identifiés comme étant dus à un mégot jeté dans la végétation", appuie le colonel Christophe Magny, directeur du SDIS de l’Aude et présent avec une dizaine de pompiers pour soutenir cet événement de prévention.

Plutôt prévenir que guérir

Pour les soldats du feu, il s’agit aussi et surtout de venir convaincre les populations afin de couper le mal à la racine. "Aujourd’hui, on estime qu’environ 100 mégots sont jetés par jour et par kilomètre. Notre but en venant faire de la prévention, c’est aussi de limiter les imprudences afin de limiter les feux. Et si on limite les feux, on protège les populations, la nature, mais aussi les pompiers qui interviennent dessus", développe le colonel Magny.

Avec de nombreuses personnes convaincues, cette opération "Stop Mégots" est une réussite pour les participants. Mais l’aire de Narbonne-Vinassan n’est pas la seule concernée : huit autres aires situées sur l’arc méditerranéen ont été ciblées et seront le théâtre, pendant l’été, de nouvelles opérations de prévention, afin de limiter les risques d’incendies liés aux jets de mégots. Au total, la fondation Vinci autoroutes compte distribuer 25 000 cendriers de poche à ses usagers, locaux comme touristes.

Écrit par Gentiane Goubet.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité