Volley : Narbonne, vainqueur de la coupe d'Europe, rétrogradé pour raisons financières

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

La Commission d’Aide et de Contrôle des Clubs Professionnels (CACCP) a décidé de rétrograder en division fédérale le club de volley de Narbonne, pourtant récent vainqueur de la coupe d'Europe CEV. En cause : l'état de ses finances. Les Centurions vont faire appel. On vous explique pourquoi ils ont une chance de rester malgré tout dans l'élite.

Ce weekend, le ciel est tombé sur la tête des Centurions : le Narbonne Volley se retrouve rétrogradé administrativement en division fédérale, après une saison au sommet, couronnée d'un premier titre historique de vainqueur de la coupe d'Europe CEV et d'une demi-finale (malheureusement perdue) de championnat. Des résultats sportifs qui ne pèsent pas dans l'examen des comptes des clubs auquel se livre chaque année la La Commission d’Aide et de Contrôle des Clubs Professionnels (CACCP). Or, ceux des Audois sont dans le rouge, d'où cette sanction. Mais elle n'est pas sans appel. D'ailleurs, le Narbonne Volley va demander un réexamen de son dossier.

Comptes rejetés

Le club est en effet sous statut associatif et cette association accuse un déficit lié aux deux ans de crise sanitaire. Il a prévu de se transformer en SAS (Société par Actions Simplifiée) permettant à des investisseurs de contribuer à son budget, mais ce passage n'a pas pu intervenir avant l'examen des comptes par la CAPPPC, qui les a donc été rejetés. 


L'équipe de l'Aude s'est ainsi vue refuser l'agrément pour évoluer la saison prochaine en Ligue A Masculine (LAM), l'élite française de ce sport. Elle a été remise à la disposition de la Fédération Française de Volley, seule compétente pour décider de la division dans laquelle le club évoluera pour la saison 2022/2023.

Les Centurions auront 7 jours pour faire appel à compter de la notification de cette décision. Ils affirment qu'ils seront en capacité de présenter un budget équilibré dès le mois de juillet.

L'aventure continue en coupe d'Europe

Quant à leur avenir sportif en coupe d'Europe, il ne devrait pas être compromis car les instances décisionnelles dont dépend la CEV (Coupe d'Europe de Volley) sont différentes. Le tirage au sort doit avoir lieu mardi 28 juin à midi. Le champion de France en titre Montpellier, Tours, Chaumont et Sète (adversaire de Narbonne dans les quarts de finale tendus du championnat cette saison) sont les autres clubs français qualifiés pour cette compétition, dont le dossier à consulter en anglais sur Champions League Volley 2023.