• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Scandale de la viande de cheval : suite et (fin) du procès, les réquisitions attendues mardi

Les avocats de la défense et des parties civiles plaideront tour à tour pour la dernière ligne droite du procès du scandale de la viande de cheval / © J. Sanna. F3LR
Les avocats de la défense et des parties civiles plaideront tour à tour pour la dernière ligne droite du procès du scandale de la viande de cheval / © J. Sanna. F3LR

Le procès de l'affaire Spanghero reprendra ce lundi avec l'examen de la personnalité de l'un des deux traders néerlandais, et les plaidoieries des parties civiles. Les réquisitions sont pour mardi. Les avocats de la défense auront le dernier mot mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Par Josette Sanna

Après un mois d'audience le procès du scandale de la viande de cheval devrait s'achever ce mercredi devant la 31 eme chambre du tribunal correctionnel de Paris.
Les audiences reprendront ce lundi avec l'examen de la personnalité de l'un des deux traders néerlandais, et les plaidoieries des parties civiles. Les réquisitions sont attendues mardi. Les avocats de la défense auront le dernier mot mercredi .

Quatre prévenus

Quatre personnes sont jugées depuis le 21 janvier au tribunal de Paris.
Jacques Poujol et Patrice Monguillon, l'ancien directeur général et l'ex-responsable du site de Catelnaudary , et deux traders néerlandais, Johannes Fasen et Hendricus Windmeijer, doivent répondre d'"escroquerie en bande organisée" et de "tromperie". 

750 tonnes de viande

En 2012, 750 tonnes de viande avaient été présentées et commercialisées comme étant du steak haché 100% pur boeuf alors que c'était, en réalité, du cheval. 
Le scandale a démarré d'abord en Grande-Bretagne, en février 2013, avant de s'étendre à la France. Les marques Findus et Picard sont touchées et les consommateurs se sentent trahis.

Circuit complexe

L'enquête, remonte jusqu'à l'entreprise Spanghero qui a importé la viande de Roumanie, avant de l'introduire dans un circuit complexe de fabrication et de distribution. Au total, 750 tonnes de viande de cheval sont écoulées dans quatre millions et demi de plats cuisinés et distribués dans 13 pays européens. 

Les prévenus se rejettent la responsabilité

Jacques Poujol rejette la responsabilité sur le trader néerlandais Johannes Fasen qu'il accuse de l'avoir trompé.
Le trader, déjà condamné pour d'autres fraudes, assure qu'il a toujours vendu du cheval et rien que cela.
Les prévenus risquent jusqu'à 10 ans de prison et un million d'euros d'amende.
Le procès doit se terminer le 13 février.

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan-Rungis : le train des primeurs finalement suspendu jusqu'au 1er novembre

Les + Lus