• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une auto-école de Frontignan en liquidation judiciaire soupçonnée d'escroquerie

Frontignan (Hérault) - l'auto-école mise en liquidation judiciaire - avril 2015. / © F3 LR
Frontignan (Hérault) - l'auto-école mise en liquidation judiciaire - avril 2015. / © F3 LR

Le tribunal de commerce de Béziers a placé, ce mercredi, une auto-école de Frontignan en liquidation judiciaire. L'entreprise avait subitement fermé ses portes, la semaine dernière, laissant plusieurs dizaines d'élèves sur le carreau et sans possibilité de récupérer leur dossier et/ou leur argent.

Par Fabrice Dubault


40 anciens élèves d'une auto-école de Frontignan viennent d'engager une procédure collective contre le gérant de l'entreprise. Cette même société, que le tribunal de commerce de Béziers a mis, ce mercredi matin, en liquidation judiciaire.

La plainte a été déposée mercredi auprès du procureur de la République. Les plaignants veulent récupérer rapidement leurs dossiers bloqués suite à la fermeture de l'auto-école. Ils espèrent aussi que l'argent versé, en partie ou en totalité, pour passer leur permis ne le sera pas à fonds perdus. Ce genre d'entreprise doit en effet souscrire une assurance couvrant ce risque.

En ce qui concerne les dossiers des élèves, le gérant de l'auto-école s'est engagé à les rendre dès jeudi, à l'administration. Mais les candidats doivent désormais se retourner vers d'autres auto-écoles pour trouver une nouvelle date d'examen.

Selon l'enquête du Parquet, le gérant de l'auto-école pourrait être sanctionné pour abus de confiance, des faits passibles de 5 ans de prison.

Frontignan (34) : une auto-école soupçonnée d'escroquerie
Reportage F3 LR : C.Monteil et N.Chatail

 

Sur le même sujet

Gard : Le Vigan va devenir l'un des 3 campus connectés d'Occitanie

Les + Lus