• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aux premières fleurs des muletas

Premiers cartels, premières fleurs, coquelicots du toreo / © Louise de Zan
Premiers cartels, premières fleurs, coquelicots du toreo / © Louise de Zan

Éclosent les premiers cartels de la temporada française 2018. Comme chaque année c’est la cité landaise de Magescq qui ouvre le bal. A vos agendas pour ce qui est des affiches officielles.

Par Vincent Bourg

Dimanche 4 Février :
Magescq (40)
Le matin à 10h, tienta avec le matador Mathieu Guillon « El Monteño » et les élèves de l’école taurine Adour Aficion.
A 16h30, six novillos (SP) de Francisco Galache pour Manuel Diosleguarde, Dorian Canton et Juan-José Villa « Villita ».

Dimanche 16 Février :
Arzacq (64)
A 16h00, cinq novillos (SP) du Comte de Mayalde pour la rejoneadora Ana Rita et les novilleros Victor Hernandez, Yon Lamothe, Dorian Canton et Manuel Perea.

Dimanche 1er Avril :
Aignan-sur-Gers (32)
Le matin, novillos (SP) du Camino de Santiago pour Dorian Canton et Yon Lamothe.
L’après-midi, trois toros de Valverde et trois de Concha y Sierra pour Octavio Chacon, Pepe Moral et Manolo Vanegas.

Lundi 2 Avril :
Mugron (40)
Le matin à 11h, trois novillos (SP) d’Alma Serena pour Yon Lamothe et un autre novillero. Le meilleur estoquera le 3ème cornu.
A 16h30 : six novillos de la ganaderia de Pincha pour Carlos Ochoa, « El Adoureño » et Dorian Canton.
A noter que le jeune aquitain débutera ce jour-là à Mugron sa carrière en novillada piquée. Quant à Yanis Djeniba « El Ad(o)ureño », qui aura, deux jours plus tôt à Arles, débuté ses paseos en France, vous pourrez le retrouver dans notre émission Signes du Toro n° 110, le samedi 20 janvier.
Jeudi nous parlerons des ganaderias déjà retenues pour la saison 2018 dans l’hexagone.
A tous enfin, Fée Lys Agneau 2018, traduction libre de Feliz Año, bonne et heureuse année.
zoc.

Sur le même sujet

"Gilets jaunes" : des lycéens de Perpignan solidaires du mouvement dispersés par la police

Les + Lus