• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Le Chasseur Français” au secours du village de Laguiole

Le 19 septembre 2012, les habitants de la commune démontent symboliquement la plaque Laguiole. / © AFP/JOSE A. TORRES
Le 19 septembre 2012, les habitants de la commune démontent symboliquement la plaque Laguiole. / © AFP/JOSE A. TORRES

La magazine "Le chasseur Français" se mobilise depuis plusieurs mois pour que le village de Laguiole retrouve l'usage de son nom. Son rédacteur-en-chef vient de remettre une pétition de 20 000 signatures au maire de la commune.

Par Laurence Boffet

"Le Chasseur Français" se mobilise pour aider la commune de Laguiole dans l'Aveyron à retrouver son nom. Son rédacteur en chef a remis ce mardi une pétition de soutien rassemblant 20 000 signatures, au maire de la commune. Six mois après avoir perdu l'usage de son nom, la commune espère toujours.

L'affaire remonte à 1993. Un entrepreneur avait alors déposé la marque Laguiole pour commercialiser des coteaux, des barbecues, du linge ou encore des briquets. En 2010, la municipalité de Laguiole avait intenté une action en justice pour retrouver l'usage de son nom, notamment pour ses célèbres couteaux siglés d'une abeille. Elle a été déboutée en 2012. Ses habitants avaient alors symboliquement déboulonné les panneaux d'entrée de la commune pour protester contre cette décision.
Six mois plus tard, il n'y a toujours pas de plaque à l'entrée du village. Et Laguiole attend désormais début mai. La proposition de loi la ministre de l’Artisanat, Sylvia Pinel, sur l'élargissement de la notion d'Indication géographique protégée (IGP) aux produits non agro-alimentaires sera alors étudiée. Si elle est adoptée, Laguiole pourra utiliser son nom pour ses propres produits manufacturés.

Pétition Laguiole


Sur le même sujet

Souvignargues: une maison en paile et en bois

Les + Lus