Aveyron : un homme de 32 ans trouve la mort en sautant en base-jump du Viaduc de Millau

Publié le
Écrit par Sylvain Duchampt .

Un base-jumper s'est tué mardi 29 novembre matin. Le parachute de l'homme qui s'est élancé du Viaduc de Millau, dans le département de l'Aveyron, ne s'est pas ouvert.

L'homme de 32 ans s'est élancé dans la matinée du mardi 29 novembre 2022, de l'endroit le plus haut du Viaduc de Millau (Aveyron), entre les piles P2 et P3. Malheureusement, le parachute du base-jumper ne s'est pas ouvert. La victime a fait une chute d'environ 200 mètres et est morte sur le coup. 

Arrivés sur place vers 8h30, les secours n'ont pu que constater son décès. Une enquête doit être ouverte afin de connaître les circonstances exactes de ce drame.  

Base-Jump interdit par arrêté préfectoral

Depuis le 30 mai 2022, un arrêté préfectoral interdit de manière explicite la pratique du base-jump sur les ouvrages d'art routiers ou ferroviaires du département, dont le Viaduc de Millau. Les récidivistes s'exposent à une amende de 150 euros.

Le directeur de la Compagnie Eiffage du viaduc de Millau avait justifié la demande d'interdiction auprès des services de l'État par une nécessité de sécurité. Celle des base-jumpers, mais aussi celle des automobilistes et des patrouilleurs sur l'autoroute.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité