Concours de mochitude : "C'est dans l'Aveyron que les pulls sont les plus laids !"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Briffod
Le championnat de France du pull moche a lieu ce weekend à Millau.
Le championnat de France du pull moche a lieu ce weekend à Millau. © Emilie CAYRE / La Dépêche du Midi / MaxPPP

Sacrée à Millau, la championne de France du pull moche ira défendre les couleurs de l'Aveyron lors des Mondiaux qui se tiendront le 4 décembre prochain chez le voisin (et rival) tarnais.

Les pulls sont immondes mais pour les membres de la Fédération Française du Pull Moche, c’est une fierté. Grâce à eux, le mauvais goût prend une toute nouvelle dimension. Ce samedi 13 novembre, à Millau (Aveyron), a eu lieu la troisième édition du championnat de France. “C’est une fierté dans la ville, cela met du baume au coeur car tout le monde essaie de rivaliser d’ingéniosité ou de mochitude.” 

La grande gagnante est Phanie Ciotti. La laideur de son pull a conquis le jury où était notamment présente la maire de Millau. Parmi la quinzaine de candidats, elle a réussi à charmer le public avec son pull à l'effigie de "La vache qui rit". Félicitations ! 

Après une édition 2020 annulée pour cause de confinement, tous les participants étaient plus motivés et inventifs. Des animations étaient proposées à la brasserie Okfé qui accueillait la compétition. “L’essentiel, c’est que les gens viennent participer à un moment de bonheur.” 

Un règlement (plus ou moins) strict

Chaque candidat défile avec son pull (le plus laid possible) et le jury juge l’accoutrement. Bien évidemment, tout est subjectif. Il n’y a donc pas de règle. “Il y a zéro critère. Les gens viennent se présenter avec le pull le plus moche qui soit. Le but est de dénicher un truc horrible ou sympathique. Mais le jury change tout le temps, c’est à leur appréciation”, tente d’expliquer Yannick Pichon. À 56 ans, il est nommé à vie à la tête de la Fédération Française du Pull Moche qui compte une trentaine de membres. “Les statuts sont déposés. C’est officiel.” 

Une Aveyronnaise, future championne du monde ? 

Catégorique, il affirme : “C’est dans l'Aveyron que les pulls sont les plus laids.” Et il faut dire que le palmarès des dernières années ne lui donne pas complètement tort. Lors du championnat du monde de 2019, Tristan Barres, habitant de Rodez, avait triomphé. L’année d’avant ? Pascal Marty, aveyronnais, avait dominé le concours grâce à la laideur de son pull.

La championne de France du pull moche aura l'honneur mais aussi l'immense responsabilité de porter haut les couleurs de Millau lors du championnat du monde qui se tiendra le 4 décembre prochain, au Parc des expositions d’Albi (Tarn). 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.