Aveyron : condamné pour "jet de feuilles" sur un policier, un militant écologiste aveyronnais est relaxé à Montpellier

En 2017, Xavier A. avait été condamné à 500 euros d'amende pour violences volontaires sur la personne d'un policier. Ce militant écologiste aurait "lancé" des feuilles sur un policier, lors d'une manifestation, à Rodez. Vendredi 20 novembre, la cour d'appel de Montpellier l'a finalement relaxé.
Les faits s'étaient produits lors d'une manifestation anti-éoliennes, à Rodez, le 21 janvier 2017.
Les faits s'étaient produits lors d'une manifestation anti-éoliennes, à Rodez, le 21 janvier 2017. © FTV
Le 21 janvier 2017, à Rodez, Xavier A. manifeste avec d'autres contre l’implantation d’un transformateur lié au développement de champs éoliens en Aveyron. A cette occasion, les manifestants déversent de la terre et des feuilles mortes devant la préfecture. Un échange tendu a-t-il eu lieu à ce moment-là entre certains manifestants et les forces de l'ordre ? Xavier A. en tout cas est interpellé. Un policier porte plainte pour "violence sur personne dépositaire de l’autorité publique".

En 2017 toujours, le militant écologiste, qui a reconnu avoir déposé des feuilles comme les autres mais en aucun sur les policiers, est reconnu coupable par le tribunal de grande instance de Rodez. Il est condamné à 500 euros d'amende et à 300 euros au titre de dommages et intérêt versés à la victime. Xavier A. fait appel de cette décision.

Le trentenaire a donc été jugé en appel par la cour d'appel de Montpellier en octobre dernier. Le parquet général, qualifiant le geste d'outrageant, avait requis 250 euros d'amende mais la cour d'appel n'a pas suivi ces réquisitions. Xavier A. est relaxé des faits de violences. Il écope toutefois d'une amende de 300 euros pour le port d'un couteau de type Opinel, le jour de la manifestation.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société écologie environnement