Aveyron : piégés par la neige sur la route avec leur bébé, ils sont accueillis en pleine nuit par le maire du village

Parti de Monluçon et en route pour Castres, un jeune couple est surpris par la neige en pleine nuit. Ils percutent un rond-point à hauteur de Baraqueville, dans l’Aveyron, et abîment un pneu de leur véhicule. Bloqués sur place, ils sont accueillis avec leur bébé par le maire de la commune.

Un Bed & Breakfast improvisé chez Jacques Barbezange, le maire de Baraqueville (Aveyron) pour ce jeune couple accidenté en raison de la neige.
Un Bed & Breakfast improvisé chez Jacques Barbezange, le maire de Baraqueville (Aveyron) pour ce jeune couple accidenté en raison de la neige. © Jacques Barbezange

C’est une histoire de solidarité et de bienveillance comme on les aime.

Un couple et leur bébé faisaient le trajet Montluçon-Castres dans la soirée de lundi à mardi quand vers minuit, l’aventure s’est arrêtée à Baraqueville dans l’Aveyron.

La neige était tombée en quantité les heures précédentes et la circulation dans la commune était difficile.  De nombreux automobilistes ont été bloqués mais ont pu reprendre la route après le passage de la déneigeuse.

Maël et sa compagne Cyndelle n’ont pas eu cette chance. Leur voiture a percuté un rond-point, endommageant un pneu et les immobilisant sur place, avec leur bébé d’un mois et demi à bord.

Jacques Barbezange, le maire de la commune, prévenu par la gendarmerie, décide de se rendre sur place. Le jeune couple, qui s’est entre-temps réfugié à la pompe à essence, lui raconte sa mésaventure. Le conducteur a alors plaisanté en signalant à Monsieur le maire que « les bordures étaient solides sur sa commune ». Ce dernier leur propose une escorte avec un chasse-neige pour les précéder mais c’est peine perdue, la roue est endommagée et le véhicule ne peut être déplacé.

Les hôtels fermés pour cause sanitaire, Mr le maire a pris le relais

Jacques Barbezange avait anticipé avant de se rendre sur les lieux de l’accident et avait demandé à son épouse de préparer une chambre chez eux pour accueillir ces rescapés de la route. En effet, tous les hôtels sont actuellement fermés en raison de la crise sanitaire. Peu de solutions alternatives actuellement en cas de pépin.

Une fois la voiture mise en sécurité, par les services de la DDT, sur le parking de la station essence un peu plus loin, Jacques Barbezange a alors proposé au jeune couple le gîte et le couvert.

J’ai embarqué Cyndelle et Maël, leur petite Constance, ainsi que le chien et un petit lapin.

Jacques Barbezange, maire de Baraqueville

Le bon samaritain n’en est pas à son coup d’essai. L’an dernier, le soir de Noël, il était venu au secours de chiens perdus pour les faire accueillir au chenil le temps de trouver une solution.

Au petit matin, après un petit-déjeuner tous ensemble, le maire de la commune a raccompagné le couple à son véhicule pour que leur assureur puisse les prendre en charge, avec un taxi pour la famille et une dépanneuse pour la voiture.

Fin de la jolie histoire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige météo accident faits divers solidarité société