Aveyron : à Rodez, 4 chefs cuisinent pour les personnels en première ligne contre le coronavirus

A Rodez, en Aveyron, quatre chefs et traiteurs cuisinent pour les personnels soignants de l'hôpital, des Ehpad, pour les pompiers et policiers, à partir de dons faits par les producteurs locaux.

150 repas sont mitonnés, à chaque arrivée de produits frais et locaux.
150 repas sont mitonnés, à chaque arrivée de produits frais et locaux. © Clément Alet/FTV
Que faire d'une matière première qui ne trouve pas preneur ? Comment s'occuper quand les restaurants sont fermés ? Comment, enfin, faire un geste pour ceux qui font face tous les jours à la crise sanitaire ?

A Rodez, dans le département de l'Aveyron, 4 chefs-cuisiniers et traiteurs ont trouvé le moyen de répondre à ces questions, en une action. Dans un atelier de traiteur, ils mitonnent des plats - frais et locaux - pour les soignant, les personnels des Ehpad mais aussi les policiers, les pompiers, les ambulanciers.

Des dons de producteurs

L'idée est venue du désarroi des producteurs des filières aveyronnaises. "Beaucoup d'entre eux avaient des bêtes arrivées à maturité, qu'il fallait abattre", explique Michel Santos, le président de l'Union des Métiers de Industries de l'Hôtellerie de l'Aveyron. "Ils n'arrivaient pas à écouler ces marchandises donc ils nous ont demandé si on pouvait faire quelques chose". 
© Clément Alet/FTV
Transformer pour ne pas jeter, et par là même, donner à ceux qui donnent tant : l'équation a été ainsi résolue. "Cela améliore notre quotidien", reconnaît Jérôme Souyris, chef de garde des pompiers de Rodez. "C'est agréable d'avoir de la nourriture qui est préparée comme ça. C'est très apprécié par l'ensemble du personnel". 

"L'hôpital s'est déjà mobilisé pour offrir les repas aux soignants", comment Anaïs Valette, diététicienne à l'hôpital de Rodez, "mais là, clairement, on voit que les gens à l'extérieur pensent à nous et ça fait plus chaud au coeur que ça ne nous dépanne réellement". 

Patienter avant la reprise

Basée exclusivement sur le bénévolat, l'opération de ces cuisiniers se renouvelle à chaque arrivage de produits frais. De quoi redonner un peu d'envie à ces professionnels privés d'activité, qui ne s'attendent pas à pouvoir rouvrir leurs établissements avant l'été...

Voir le reportage de Rouzane Avanissian et Clément Alet, de France 3 Occitanie :
Aveyron : à Rodez, 4 chefs cuisinent pour les personnels en première ligne face au coronavirus
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société solidarité