Aveyron : sécurité renforcée au rallye de Rignac un mois après le drame des Cardabelles

Image d'illustration. / © E.TISSOT/MAXPPP
Image d'illustration. / © E.TISSOT/MAXPPP

Un mois après l'accident au rallye des Cardabelles, qui a coûté la vie à une personne et fait plusieurs blessés, une nouvelle course à lieu ce dimanche en Aveyron. Les organisateurs ont employé de gros moyens pour optimiser la sécurité. 

Par Cécile Frechinos

"Il n'y a pas de risque zéro mais on fait tout pour s'en rapprocher". A l'approche du rallye de Rignac, Joël Romiguiere, président et organisateur de l'événement est sous tension. 

Un mois, quasi jour pour jour, après l'accident au rallye des Cardabelles qui a coûté la vie à une personne et fait plusieurs blessés, personne n'a bien sûr oublié ce drame. 
 
La vidéo de l'accident au rallye des Cardabelles.

Des blocs de béton de 2,4 tonnes 

Alors pour éviter qu'une telle tragédie ne se reproduise, les organisateurs de la course de Rignac ont renforcé le dispositif de sécurité. 

En plus des traditionnelles bottes de paille qui jalonnent le circuit, des blocs de béton de 2,4 tonnes vont également sécuriser le parcours. 

"Ici par exemple c'est une zone très prisée des spectateurs car il y a un virage spectaculaire. Nous allons donc installer ces plots bétonnés pour protéger au mieux le public", souligne Joël Romiguière. 

La signalisation a également était renforcée afin d'afficher clairement quelles sont les zones autorisées et les zones interdites au public. Car dans le drame des Cardabelles les victimes se trouvaient justement dans une zone interdite aux spectateurs. 

" Il faut que le public joue le jeux, sans eux nous ne pourrons pas assurer à 100% la sécurité du public. Certaines personnes n'ont pas conscience des risques et s'imaginent que les pilotes maîtrisent complètement leur véhicule", explique Alain Salaville, chargée de la sécurité sur le rallye de Rignac. 
 

135 euros d'amende

Pour informer au mieux les passionnés de rallye, un point d'information sécurité a été mis en place pour la course de dimanche. Et si la prévention ne suffit pas, il y a aussi la répression. "Les gendarmes présents sur place peuvent verbaliser. Les personnes qui ne respectent pas la signalisation encourent 135 euros d'amende", prévient Alain Salaville. 

Enfin pour veiller aux respects des règles, une cinquantaine de commissaires bénévoles encadrent l'événement. 
Un événement qui n'aura lieu que si la commission sécurité valide le parcours. Avec l'ensemble des mesures prises, les organisateur du rallye de Rignac n'ont pas franchement de doute là dessus. 

 
Aveyron : sécurité renforcée au rallye de rignac un mois après le drame des Cardabelles

 

Sur le même sujet

Les + Lus