Municipales 2020 : revoir le débat à Rodez

Publié le Mis à jour le
Écrit par Juliette Meurin
La ville de Rodez (Aveyron)
La ville de Rodez (Aveyron) © Corinne Lebrave/FTV

REPLAY - Le maire de Rodez, Christian Teyssèdre (LREM) se représente aux élections municipales des 15 et 22 mars. Il avait été élu en 2008 puis réélu en 2014 avec l'étiquette PS. Voir ou revoir le débat de France 3.

Le maire sortant Christian Teyssèdre (LREM) avait été élu avec l’étiquette PS en 2008 puis réélu en 2014. Il se représente cette année aux élections municipales pour tenter d'obtenir un troisième mandat.

Il veut revitaliser la ville et parle de "végétaliser encore plus Rodez et arrêter le bétonnage". Parmi ses propositions également la construction d'une deuxième maison de santé, d'une troisième résidence séniors et d'une quatrième maison de retraite.

Face à lui pour le scrutin du 15 mars : 
  • Serge Julien (LR), conseiller municipal. Il veut soutenir le commerce de proximité avec notamment des mesures incitatives de stationnement gratuit le samedi et le mercredi. Il propose aussi de "s'attaquer aux problèmes d'insécurité" en déployant de la vidéo surveillance.
     
  • Jean-Philippe Murat (DVD). Il avait été conseiller municipal d’opposition entre 2008 et 2014. Il propose d'instaurer un budget autogéré par quartier et s'engage à "mettre de l'humain dans la ville" avec notamment une maison des aînés dans le centre ville.
     
  • Matthieu Lebrun (DVG) avec sa liste "Rodez citoyen" prône la démocratie participative et propose notamment d'engager rapidement un plan de rénovation thermique de la ville.

France 3 organise un débat avec les candidats. Il sera question du cadre de vie à Rodez : l'environnement, l'habitat, l'urbanisation, les déplacements. Les têtes de listes seront également invitées à s'exprimer sur l'avenir de l'entreprise Bosch.

Résumé du débat

L’avenir des 1400 salariés de l’usine Bosch à Rodez fait régulièrement la une de la presse nationale. Un équipementier confronté à la crise du diesel. Sûrement, le sujet majeur de cette campagne.
"L’usine Bosch est le poumon économique du département souligne Serge Julien. C’est un devoir d’essayer de sauver cette entreprise. Le maire se doit d’être au côté des salariés afin d’affronter ces difficultés. Ceux qui ont déjà tiré un trait sur Bosch on choisit la facilité."

Une attaque directe contre Jean-Philippe Murat qui évoque déjà une reconversion du site : "un élu local n’a pas de capacité à défendre la Bosch, explique le candidat divers droite. Tout se décide à Stuttgart, pas à Paris, pas à Rodez. Les élus locaux n’auront leur mot à dire qu’en qu’à de reconversion."
 
Le maire sortant Christian Teyssèdre défend son action sur ce dossier durant son mandat  "J’ai fait venir deux présidents de la République (Emmanuel Macron et François Hollande) pour les sensibiliser à ce dossier. Nous sommes allé 8 fois au ministère de l’économie."

Matthieu Lebrun rappelle qu’il "faut rester modeste. Les syndicats ont demandé à ce que « La Bosch » ne soit pas un enjeu municipal." 
 
Un autre enjeu de cette élection est savoir comment les candidats ruthénois compte redynamiser le centre-ville de Rodez.  Pour Jean-Philippe Murat "il faut cesser la « bétonisation excessive" prenant en exemple  le projet de Bourran II :  "une hérésie, selon lui. 700 logements en plus, ce n’est pas possible."
 
"Pas du tout ! réagit Christian Teyssèdre. Nous voulons y faire des maisons individuelles. C’est de l’anti-bétonnage. Rodez a besoin d’habitants et il ne nous reste que cette partie de Rodez à bâtir. » Selon l’élu sans ce projet « les habitants quitteront Rodez pour s’installer à 30 kilomètres. »

Matthieu Lebrun définit ce projet comme "à nouveau de l’étalement urbain." "Si l’on veut une ceinture verte sans sacrifier les terrains agricoles, il faut stopper ce type de pratiques. Il y a 250 logements vacants à Rodez. Il faut donc lancer un plan de rénovation de l’habitat pour faire revenir des familles" estime le candidat de la liste citoyenne de Rodez.
 
Pour améliorer la qualité de vie, tous les candidats le concèdent, il faut aussi améliorer la circulation. Plusieurs propositions à ce sujet : la gratuité des transports en commun et le développement des modes de déplacement doux comme le vélo.
Christian Teyssèdre minimise ces difficultés sur sa commune. De quoi ulcérer Serge Julien : "Christian Teyssèdre n’est pas dans la vraie vie. Il faut une demi-heure pour sortir de Rodez. Vos propos affirmant qu’il n’y a pas de problème sur Rodez a dû en faire bondir quelques-uns. » 

Revoir l'intégralité du débat en vidéo :

 
Débat Municipales 2020 Rodez

Les repères en chiffres

La population est relativement stable à Rodez. La ville comptait 23 739  habitants en 2016 contre 23 794 habitants en 2011.
 

 

La répartition des entreprises par secteur d'activité
 

Rappel élections municipales 2014


Second tour : 

Christian Teyssedre (UG) 48,50 %
Yves Censi (UD) 35,22 %
Bruno Berardi (DVG) 16,26 %


Taux de participation : 64,45%


Premier tour : 
  • Christian Teyssedre (UG) 42,48 %
  • Yves Censi (UD) 29,36 %
  • Bruno Berardi (DVG) 13,21 % 
  • Matthieu Danen (DVD) 8,98 %
  • Guilhem Serieys (FG) 5,94 %

Taux de participation : 63,95 %

 

Les débats organisés par France 3

France 3 organise près de 300 débats partout en France à l'occasion de ces élections muncipales.
Pour suivre ces débats, cliquer sur la région de votre choix dans la carte ci dessous. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.