Drogue. 30 pieds de cannabis, 400 grammes de haschich et de l’argent liquide saisis, les gendarmes mettent fin à du trafic en milieu rural

Publié le

Le trafic local perdurait depuis quelque temps. Un banal contrôle routier a permis aux gendarmes de l'Aveyron d'y mettre fin, après une perquisition au domicile du conducteur. D'autres opérations ont permis la saisie de 30 pieds de cannabis.

Les gendarmes de l'Aveyron poursuivent leurs actions contre les stupéfiants avec des actions qui se multiplient.

À la suite de plusieurs renseignements, les gendarmes de Marcillac ont procédé à deux perquisitions entre le 8 et 11 septembre 2023 permettant la saisie de 30 pieds de cannabis. Les gendarmes d'Espalion, en service de police route à Bozouls, ont eux découvert dans une voiture 50 grammes de résine de cannabis. La perquisition au domicile du conducteur, avec l'appui de l’équipe cynophile de Saint Affrique, a permis la découverte d'environ 400 grammes de résine de cannabis, de 1010€ en petites coupures. Ce qui a permis de démanteler un trafic local à Espalion. Le suspect a été  condamné à 18 mois d'emprisonnement dont 8 mois assortis d'un sursis probatoire de 2 ans et de 10 mois sous bracelet électronique.

L'action de la justice et de la gendarmerie a permis de mettre fin à un trafic de drogue établi depuis un petit moment dans ce territoire rural. Sur Facebook, la gendarmerie de l'Aveyron rappelle que la culture et le trafic de cannabis sont interdits et exposent les cultivateurs "en herbe" à la venue des gendarmes et à une réponse judiciaire. Même pour une consommation personnelle, ces actes sont répréhensibles précisent, pour conclure, les militaires.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité