• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hausse des carburants : à Rodez, les petites stations accusent les Hyper de concurrence déloyale

Les petites stations n'apprécient pas le dumping / © France 3
Les petites stations n'apprécient pas le dumping / © France 3

Face à la grogne des automobilistes, certaines grandes enseignes ont décidé de vendre le carburant à prix coutant. Un geste qui fait grincer les dents les autres entreprises pétrolières.

 

Par Véronique Lebeuf

Cadeau ou dumping ?
Cette station essence de Leclerc ne désemplit pas. Son succès se résume à quelques chiffres : 1,43 euros le litre de gazole et d'essence soit 5 centimes de moins que la moyenne nationale.
Cette marque dit vouloir aider les automobilistes : elle renonce aux bénéfices sur le carburant depuis le 5 novembre. D'autres enseignes / se sont alignées sur les prix.

Chez les plus petits, on n'apprécie guère
Dans ce garage que notre équipe a visité,  comptez presque 20 centimes de plus par litre par rapport aux grandes enseignes. Mais pour son gérant, impossible de faire autrement.
 Mickaël affirme n'avoir perdu aucun de ses clients. Il a mis en place un système d'abonnement qui permet de les fidéliser

Malgré les prix coûtant et les aides annoncées ce matin par le gouvernement,  les automobilistes bloqueront les routes ce samedi dans l'Aveyron  pour protester contre la hausse du prix du carburant.

Vidéo : un reportage de Valentine Leboeuf et Dominique Cantrell

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus