Inscriptions homophobes à la locale Quercy-Rouergue de Rodez : France 3 Occitanie condamne fermement

Des inscriptions homophobes ont été découvertes à la rédaction de France 3 Quercy-Rouergue à Rodez (Aveyron), suscitant une condamnation sans réserve de la part de France 3. La direction régionale porte plainte et réaffirme son engagement envers la diversité et la lutte contre les LGBTQi+ phobies.

Plusieurs inscriptions homophobes ont été découvertes, jeudi 18 mai, à la rédaction de France 3 Quercy-Rouergue à Rodez (Aveyron). Au moment de partir en reportage, l'équipe de journalistes a constaté la présence de graffitis anti-LGBT sur la portière d'une voiture, sur la boite aux lettres et la baie vitrée de la locale de France 3 Occitanie.

Ces dégradations subies par le bâtiment et les véhicules ont suscité une condamnation sans réserve de France 3, par l'intermédiaire de la directrice régionale de France 3 Occitanie, Claire Combes. "Nous - direction du réseau régional et  direction de France 3 Occitanie -  condamnons fermement les actes de vandalisme homophobes -scandaleux et inadmissibles- qui ont visé ce matin les locaux de l’édition locale Quercy Rouergue. Très engagés dans la défense des valeurs du service public et donc du respect de la diversité et de la lutte contre les LGBTQi+ phobies  nous allons porter plainte au titre de la direction du réseau régional et au titre de la direction régionale de France 3 Occitanie. France Télévisions a pour vocation de représenter tous les Français dans leur diversité et donc de favoriser aussi bien en interne que dans ses programmes l’inclusion de tous. Nous n’y dérogerons pas. Nous apportons notre soutien total aux personnels travaillant à Rodez."

Des intimidations inacceptables

Les premières paroles de Pascale Lagorce, rédactrice en chef de France 3 Occitanie à Toulouse, vont aux membres de la rédaction de Rodez : "J’apporte tout d’abord mon soutien aux équipes de la locale. Ces actes sont intolérables et inadmissibles. C’est pourquoi nous donnerons, avec fermeté et conviction, toutes les suites judiciaires à cette affaire. Notre mission de service public est de mettre en avant le vivre ensemble et l’acceptation des différences. Nous le faisons quotidiennement dans nos reportages et nos émissions. Nous continuerons à le faire et nous ne baisserons jamais les bras. Quelles que soient les menaces et les intimidations."

Des dégradations également dénoncées par le Syndicat national des journalistes.

Outre l'attaque contre le média, ce sont tous les salariés de l'entreprise qui sont visés par ces insultes. Ces actes de vandalisme homophobes sont une atteinte à la liberté de la presse et aux principes fondamentaux d'égalité et de respect.

La rédaction de la locale de France 3 Quercy-Rouergue compte 8 collaborateurs à Rodez (Aveyron) afin de réaliser quotidiennement un journal local de proximité, avec également deux journalistes à Millau (Aveyron) et deux journalistes à Cahors (Lot). Deux plaintes (une de la direction, une en local) seront déposées vendredi matin.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité