La hausse de 32% du prix du lait payé par Lactalis, "une bouffée d'oxygène" pour les éleveurs de l'Aveyron

Le groupe Lactalis, numéro 1 mondial des produits laitiers a annoncé une augmentation du prix du lait payé aux éleveurs de 32%. Une bouffée d’oxygène pour des agriculteurs touchés cette année par la sécheresse et l’inflation. Réactions en Aveyron.

Le géant laitier Lactalis a annoncé lundi un bond de 32% du prix du lait payé à des éleveurs et a dans la foulée réclamé à la grande distribution une hausse du prix de vente de ses produits.

Le propriétaire des marques Lactel, Président ou Roquefort Société a indiqué avoir trouvé avec l'Unell (Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis) "un accord sur le prix du lait payé aux producteurs partenaires de 490 euros pour 1.000 litres, en hausse de 32% par rapport à la même période en 2021".

Des éleveurs attentifs

A Saint-Martin-des-Faux (Aveyron), Michel Barthe, éleveur et producteur de lait se réjouit de cette annonce : "C'est une bouffée d'oxygène. Il fallait que cette augmentation arrive vite, car au niveau trésorerie, on sent que ça se complique. Entre la sécheresse, l'augmentation des charges et tout, c'est compliqué".

A quelques kilomètres de là, Christophe Malgouyres va également profiter de cette hausse du prix payé. Toutefois, il souhaite que toute la filière de transformation du lait joue le jeu : "Il va falloir que tous les collecteurs de lait privés et les coopératives augmentent également le prix du lait. Pourquoi, Lactalis qui joue clairement le jeu, devrait être le seul à payer plus que son voisin". 

Lactalis s'engage auprès des éleveurs

Christophe Piednoel, Le porte-parole du groupe Lactalis justifie cette augmentation du payé aux éleveurs : "Nous devons soutenir les éleveurs. S'il n'y a plis de lait, il n'y a plus de produits laitiers et s'il n'y a plus d'industriels laitiers, il n'y a plus de revenus pour les agriculteurs".

Lactalis, en pleines négociations avec les supermarchés, réclame par ailleurs "de nouvelles et nécessaires revalorisations tarifaires de nos produits laitiers" pour refléter l'explosion des coûts de production industrielle (transport, énergie, emballage). 

A terme, le prix des produits laitiers devraient donc augmenter dans les rayons. Une hausse des prix est à prévoir pour les consommateurs.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité