La randonneuse de l'Aveyron a fait une "chute considérable" dans les Pyrénées selon les secours

Isabelle Leroy, une randonneuse originaire de l'Aveyron, était portée disparue depuis le 24 septembre dernier, lors de sa randonnée dans la région du Mont Perdu, dans le parc national d'Ordesa, en Espagne. Après des jours de recherches intensives coordonnées par les autorités espagnoles, son corps a été retrouvé mardi 3 octobre.

Elle était portée disparue depuis plusieurs jours, après qu'elle n'ait plus donné signe de vie depuis le 24 septembre dernier. Isabelle Leroy était allée en randonnée dans la région du Mont Perdu, dans le parc national d'Ordesa, en Espagne. Son corps a finalement été retrouvé mardi 3 octobre lors d'une opération de recherche et de sauvetage coordonnée par les autorités espagnoles. Elle avait 50 ans.

Une fois alertés, les secours de Huesca ont immédiatement pris en charge l'affaire et ont mobilisé le Groupe de secours et d'intervention en montagne de la zone de Boltaña pour localiser la randonneuse aveyronnaise. Plusieurs secteurs ont été ratissés lors des recherches : les refuges de Goriz, Pineta et Bujaruelo, ainsi que les parkings de Pradera de Ordesa, Bujaruelo et Pineta, mais les premiers résultats se sont révélés négatifs.

Un ravin aux parois verticales

Mardi matin, un tournant majeur a eu lieu lorsque les patrouilles ont localisé le véhicule de la femme disparue à Nerín. La zone de recherche a pu être ainsi réduite et les recherches intensifiées.

Malheureusement, l'opération a pris un tournant tragique. Vers 11 heures, depuis les airs, le corps d'une personne a été localisé dans un ravin aux parois verticales. L'avion de secours a effectué des manœuvres d'approche, et les sauveteurs sont descendus pour constater que la personne était morte. Peu de randonneurs auraient pu survivre à cette chute "d'une hauteur considérable". 

Le corps de la défunte a été transféré à l'héliport de Boltaña, où les services funéraires ont pris le relais pour son transport à l'Institut d'anatomie médico-légale de Huesca.

14 personnes sont mortes dans des activités sportives en pleine nature depuis le début de la campagne de sauvetage estivale, le 1er mai, en Espagne.