Opération "Ville morte" dans les Hautes-Pyrénées où 2 200 personnes défilent pour le maintien des urgences

Environ 2200 personnes ont participé à l'opération Ville morte lancée par l'association Sauvons l'hôpital B2B, ce mardi 4 octobre 2023, à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Ils protestent contre la fermeture en journée du service des urgences.

L'association Sauvons l'hôpital B2B a organisé, ce mercredi 4 octobre, une opération "Ville morte" à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées. 2 200 personnes selon les informations de France 3 Occitanie, en reportage sur place, ont défilé dans les rues pour le maintien de l'ouverture des urgences en permanence et en journée.

Familles, agriculteurs, professionnels de santé, et même des commerçants... C'est toute la ville qui s'est mobilisée soutenue par des habitants des communes avoisinantes pour protester contre la fermeture de ce service public. 

Ce service ne peut être maintenu que par le transfert d'un médecin des urgences de Tarbes. Pourtant, depuis janvier dernier, l'hôpital y a enregistré 3740 passages contre 3691 par rapport à 2022. Résultats : les urgences ont été fermées 4 jours en septembre, mais aussi ce dimanche 1er octobre. Quatre autres jours de fermeture sont prévus ce mois-ci. Ce service est déjà fermé la nuit.

L'ARS a assuré le maintien de l'ouverture des urgences, mais ne dispose d'aucune solution pour éviter ces fermetures sporadiques.