Meurtre de Saint-Geniez-d'Olt (12) : une des trois personnes interpellées a reconnu le coup de couteau mortel

Parmi les trois individus placés en garde à vue, samedi 25 janvier 2020, pour le meurtre de Florent Poujol à Saint-Geniez-d'Olt dans la nuit de vendredi à samedi, l'un d'eux a reconnu avoir porté le coup de couteau mortel. Il sera déféré au parquet de Montpellier, celui de Rodez s'étant dessaisi.
Place des fruits, à Saint-Geniez-d'Olt, en Aveyron.
Place des fruits, à Saint-Geniez-d'Olt, en Aveyron. © Capture écran Google Map
Il aura fallu plusieurs heures de dégrisement pour que les circonstances de la mort de Florent Poujol, samedi 25 janvier 2020, commencent à être éclaircies.

Dimanche, les trois personnes placées en garde à vue ont pu commencer à raconter la soirée de vendredi 24 janvier. Elles avaient visiblement l'habitude de fréquenter la victime. Au terme d'une soirée arrosée, une dispute a éclaté dans l'appartement d'un des protagonistes. Avant de dégénérer.
Florent Poujol a reçu un coup de couteau alors qu'il se trouvait dans la rue. Gravement blessé, il s'est rendu chez une de ses connaissances qui a appelé les pompiers. La victime est décédée avant son arrivée à l'hôpital de Rodez. Lors de sa garde à vue, un homme d'une vingtaine d'années a donc reconnu avoir porté le coup mortel. Pour quelle raison ? Les réponses sont encore floues.
L'auteur du coup de couteau devrait être très prochainement déféré au parquet de Montpellier, celui de Rodez s'étant dessaisi au profit de ce dernier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société