La plus haute distinction japonaise à un artiste est décernée à Pierre Soulages

Le Japon vient de distinguer l'Aveyronnais Pierre Soulages par la plus haute distinction accordée à un artiste : l'ordre du Soleil Levant, dans la classe "rayon d'or avec rosette". Un honneur qui souligne les liens entre le Japon et le maître de l'outrenoir.
Le peintre aveyronnais Pierre Soulages.
Le peintre aveyronnais Pierre Soulages. © PHILIPPE DESMAZES / AFP
L'ordre du Soleil Levant est la toute première décoration créée par le Japon : elle a vu le jour en 1875 et compte désormais huit classes. Rares sont les artistes français à en avoir été distingués.

Pierre Soulages fait aujourd'hui partie de ces privilégiés. Le Japon vient de le décorer de l'ordre du Soleil Levant, dans la classe "rayon d'or avec rosette". Et ce, pour sa contribution aux échanges artistiques entre la France et le Japon, a annoncé mardi 3 novembre sur Twitter l'ambassade de France au Japon. Cette distinction vient en effet souligner les liens étroits entre le peintre aveyronnais et le pays du Soleil Levant. Une histoire débutée en 1951, date à laquelle un premier tableau du maître de l'outrenoir est exposé là-bas, ce qui lui vaut le Grand prix de la Biennale d’art de Tokyo. Pierre et Colette Soulages s'y rendent en 1958 et l'artiste est littéralement séduit par le pays. 

Le vase de Sèvres, chef-d'oeuvre de céramique, offert au Japon

En 1984, une rétrospective de son oeuvre est organisée au musée d’art Seibu de Tokyo, à l’initiative du mécène Seiji Tsutsumi. Et en 2000, le vase de Sèvres de l’artiste, une création réalisée à la demande du Président de la République Jacques Chirac, est offert au Japon en guise de trophée pour le grand prix du sumo.

Le musée Soulages présentait justement, avant que la deuxième vague de la crise sanitaire ne l'oblige à fermer ses portes au public, un parcours consacré au Japon dans ses collections permanentes. Chef-d'oeuvre de la céramique contemporaine, le fameux vase de Sèvres y était présenté pour la première fois à Rodez. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture art hommage société