Trois mois de prison avec sursis pour un jeune pompier volontaire reconnu coupable de quatre départs de feu

Le jeune homme âgé de 17 ans avait été convoqué au tribunal pour enfants de Rodez le 17 octobre 2023. Reconnu coupable de quatre départs de feu entre avril et août 2023, il vient d'être condamné.

Six mois après son procès, jugement a été rendu par le tribunal pour enfants. Ce 16 avril 2024, le jeune sapeur-pompier pyromane, reconnu coupable de quatre départs de feu entre avril et août 2023 dans l'Aveyron, a écopé de trois mois de prison avec sursis simple, d'une interdiction de port d'arme pendant dix-huit mois et d'une mesure éducative judiciaire avec module de soins. Il était jugé pour "destruction de biens par incendie". 

Le pompier volontaire avait lui-même signalé un des départs

Âgé de 17 ans au moment des faits, il avait été convoqué au tribunal pour enfants de Rodez en octobre 2023, après avoir été interpellé et placé sous contrôle judiciaire à la fin de l'été. Le jeune homme avait été identifié comme suspect grâce à un témoignage, et les gendarmes de Saint-Affrique avaient "rapidement suspecté une origine volontaire".

L'un des feux, situé à proximité d'une cabane inhabitée, avait détruit quatre hectares de végétation. Par ailleurs, le pompier avait lui-même signalé un de ces départs d'incendie auprès des gendarmes.