L'homme qui avait aspergé d'huile des maisons d'élus condamné par la justice

L'homme, arrêté le 29 février 2024, avait dégradé les maisons de trois élus du Gard. Il a écopé de travaux d'intérêt généraux et d'une amende.

L'homme qui avait aspergé d'huile de vidange les maisons de trois adjoints au maire de la commune de Beauvoisin, dans le Gard, a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Nîmes.

Amende et travail d'intérêt général

Il écope de 210 heures de travaux d'intérêt généraux à exécuter dans un délai de 18 mois, faute de quoi il encourrait six mois d'emprisonnement. Il est également condamné à payer une amende de 2000 euros, et privé de ses droits civiques pour une durée de deux ans.

Les faits s'étaient déroulés dans la nuit du 23 au 24 février, dans la petite commune de 4600 habitants.

L'auteur des dégradations avait aspergé maisons, volets et clôtures de trois élus, puis avait été interpellé par les forces de l'ordre quelques jours plus tard, le 29 février. Il avait ensuite reconnu les faits. L'homme disposait déjà d'un casier judiciaire avec trois condamnations pour consommation d'alcool au volant.