Violences sur des élus : un homme reconnaît avoir jeté de l'huile de vidange sur les maisons de plusieurs adjoints d'une petite commune

Un homme a été arrêté dans le Gard, annonce le parquet de Nîmes, ce jeudi 29 février. Il reconnaît avoir dégradé plusieurs maisons d'élus de la commune de Beauvoisin, en jetant sur les murs de l'huile de vidange.

Un homme sera jugé à la mi-avril pour des dégradations commises sur les maisons de plusieurs élus d'un village du Gard. Il a reconnu avoir aspergé d'huile de vidange leurs maisons.

Les faits s'étaient produits dans la nuit du 23 au 24 février à Beauvoisin, petite commune du Gard de 4600 habitants. Pour une raison que l'on ignore encore, un individu avait aspergé d'huile de vidange les maisons, volets et clôtures de trois adjoints de la commune.

Ce jeudi 29 février, le parquet de Nîmes annonce l'interpellation d'un homme, après l'enquête menée par les gendarmes de Vauvert. Ce dernier aurait reconnu les faits.

Toujours selon le cabinet de la Procureure de la République, l'individu a été déféré devant le parquet "pour des faits qualifiés de dégradation du bien d’autrui aggravée de deux circonstances : la qualité de personne chargée d’une mission de service public des victimes et la dissimulation du visage".

L'individu a été placé sous contrôle judiciaire, il ne pourra pas entrer en contact avec les victimes. Il devra répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Nîmes, le 17 avril prochain.