• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers connaîtra ce soir le nom de son député

En mars prochain, les électeurs voteront dans toutes les communes
En mars prochain, les électeurs voteront dans toutes les communes

Les électeurs de la 6ème circonscription de l'Hérault votent ce dimanche. Le 2ème tour de la législative partielle oppose la socialiste Dolorès Roqué et l'UMP Elie Aboud. L'élection a valeur de test national.

Par Valérie Luxey

Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures dans la 6ème circonscription de Béziers. Les électeurs du Biterrois ont jusqu'à 18 heures pour départager la socialiste Dolorès Roqué et le candidat UMP Elie Aboud, dans une élection qui fait figure de test national, entre dissentions à  l'UMP et mauvais sondages pour le gouvernement de gauche.
Lors du 1er tour, le 9 décembre, Elie Aboud avait devancé Dolorès Roqué par 42,61% des suffrages contre 27,73%, mais l'abstention avait été forte: seuls 58,46% des inscrits s'étaient déplacés. Il semble que les électeurs de gauche ne se soient pas déplacés. Les commentateurs y ont vu une sanction de la politique du gouvernement. 
La campagne de l'entre-deux tours a été marquée par la venue du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, venu soutenir la candidate du PS en difficulté. Une candidate qui a dû se passer de profession de foi, l'imprimeur étant dans l'incapacité de les fournir à temps. De son côté, Elie Aboud a choisi de miser sur une campagne de proximité, sans ténor national.

Elie Aboud, 1er adjoint au maire de Béziers et ancien député, avait été battu de 10 voix en juin dernier par la candidate du PS Dolorès Roqué, avant que l'élection ne soit invalidée pour cause d'irrégularités.

Sur le même sujet

Aude : des sénateurs évaluent les riques climatiques et les indemnisations des victimes

Les + Lus