Bientôt des forages dans le bassin d'Alès? Les anti gaz de schiste manifestent

Une manifestante anti-gaz de schiste à Barjac en 2011 / © GERARD JULIEN / AFP
Une manifestante anti-gaz de schiste à Barjac en 2011 / © GERARD JULIEN / AFP

Les collectifs anti gaz de schiste du Gard appellaient à un grand rassemblement, vendredi 30 août, devant la préfecture de Nîmes. L'objet de leur colère: la remise d'un rapport d'expert très favorable à l'exploration dans le bassin d'Alès. Une zone pour laquelle un permis a été accordé.

Par Valérie Luxey

Dans la bataille qui oppose les pro aux anti gaz de schiste, un rapport d'expertise pourrait mettre le feu au poudre.
Il est remis ce vendredi 30 août au préfet du Gard et aux élus concernés.
L'expert y confirme la présence d'hydrocarbures de types "huiles lourdes" dans le bassin d'Alès. Une zone concernant une dizaine de communes autour de Barjac, pour laquelle un permis d'explorer a été accordé.

La colère des opposants

Mais pour les anti gaz de schiste, l'expert est allé au-delà de ses prérogatives, en jugeant "indispensables" la campagne sismique et l'éventuel forage qui s'en suivrait. Selon lui, rien ne s'opposerait à des tels forages, s'ils restent dans le cadre légal, soit entre 1800 et 2400 mètres de profondeur.

Manifestation vendredi

Ce vendredi, les opposants appellaient donc à un grand rassemblement, à 14 heures, devant la préfecture du Gard, à Nîmes.

DMCloud:99887
La rentrée des anti gaz de schiste commence par une manifestation
Les anti gaz de schiste du bassin d'Alès sont en colère. Ils manifesteront le 30 août à 14 heures devant la préfecture contre un rapport d'expertise très favorable à l'exploration. Exploration pour laquelle un permis a été accordé.

 

Sur le même sujet

Les + Lus