• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Bilan des dommages d'ours dans les Pyrénées : plus d'ours mais moins de dégâts

© MaxPPP
© MaxPPP

Selon le bilan dressé par la DREAL, depuis 2006 les dégâts imputables à l'ours ont  reculé alors même que la population d'animaux a augmenté.

Par Véronique Haudebourg

Selon des chiffres publiés par la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, les dommages imputés à l'ours diminuent cette année avec 171 animaux dont la plus grande partie en Ariège (136) et dans les Hautes-Pyrénées (21). Une douzaine d'estives ont été principalement touchées. En Haute-Garonne, le gardiennage et le regroupement nocturnes des troupeaux ont fait fortement reculer les chiffres. les dégâts sur les ruches ont quasiment disparus.


Si le nombre de dossiers déposés pour des dommages reste stable depuis l'an dernier, ceux à attribuer à l'ours est en revanche en baisse depuis 2006, alors même que la population minimum d'ours augmente lentement. Selon l'ONCFS et le réseau ours, l'effectif minimum détecté en 2006 était de 15 animaux. Il est de 25 en 2013.


Sur l'ensemble des Pyrénées, le pastoralisme c'est :

  • 6000 exploitations
  • 1290 estives soit 550 000 hectares (70% sont situés en zone Natura 2000)
  • 100 000 bovins
  • 570 000 ovins
  • 14 444 equins
    Bilan dommages ours 2006/2013

     

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus