• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le camp d'internement d'Agde a fonctionné durant 5 ans

Agde (Hérault) - le camp de concentration a fonctionné de 1939 à 1944 - archives / © F3 LR
Agde (Hérault) - le camp de concentration a fonctionné de 1939 à 1944 - archives / © F3 LR

Ce 27 janvier était jour de commémoration : celle de la libération du camp de concentration d'Auschwitz en Pologne, symbole de la barbarie nazie. Mais avant de rejoindre les camps de la mort, les déportés séjournaient en transit. C'était le cas au camp d'Agde, dont il ne reste que peu de traces.

Par Fabrice Dubault


Le site d'Agde a été construit début 1939. Ce camp d'internement a rassemblé jusqu'à 24.000 personnes.
D'abord des républicains espagnols, parqués par le gouvernement français dans des baraquements entourés de barbelés.
Le camp va également regrouper des soldats tchèques, des recrues belges et des milliers d'Indochinois.

Sous le régime de Vichy, Agde est également un camp de transit pour des familles juives.
Ainsi, en août 1942, 370 juifs sont arrêtés, envoyés à Agde avant d'être déportés vers les camps de la mort.

Le camp de concentration d'Agde a été détruit en août 1944 après le départ de l'armée allemande.
Le site accueille aujourd'hui un collège et à 2 pas, une stèle commémorant cette page de notre histoire.

Agde (34) : la camp de transit 70 ans après
Reportage F3 LR : F.Hertmann et T.Will

 

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus