Coronavirus : en Occitanie, les habitants appelés à partir en vacances à coté de chez eux après le confinement

Alors que les vacances de Pâques marquent habituellement le début de la saison touristique en Occitanie, plages, restaurants, hôtels et campings sont totalement vides, la faute au confinement et au coronavirus. Une perte économique que les professionnels du secteur ressentent déjà. 

Ce n’est pas une surprise, la crise sanitaire qui touche actuellement le monde n’est pas sans conséquence sur l’économie de notre pays, et de notre région aussi, où le tourisme y joue un rôle important.
A l’heure où les vacances de Pâques viennent de commencer en Occitanie et en Ile de France, les campings, hôtels et restaurants de la région sont totalement vides. Un coup dur pour les commerçants. C’est le cas de Gilles, il tient une pizzéria à la Grande Motte : 

Un week-end comme celui là on fait des bonnes recettes, normalement on fait autour de 2500 euros et là rien du tout.

Le restaurateur a tenté de se mettre à la vente à emporter mais cela n'a pas fonctionné, trop de pertes dit-il. Comme Gilles Leduc, des milliers de professionels du secteur touristique ressentent déjà les effects du coronavirus. Le comité régional d’Occitanie vient d'ailleurs de révéler dans une enquête, que plus de 80% des professionnels de la région ont dû fermer leur structure du fait de l’épidémie de coronavirus et du confinement.

La baisse du chiffre d’affaires estimée est très marquée sur la première quinzaine du mois de mars (-53,3% en moyenne) et elle s’est accentuée depuis, obligeant déjà 30% des professionnels à mettre en place des mesures de chômage partiel ou technique.

80% des réservations pour avril et mai annulées ou reportées

Selon cette même enquête, il apparait que 86% des réservations déjà effectuées en avril ont déjà été annulées ou décalées, 58 % pour mai, 32 % pour juin et 18 % pour juillet, mais des réservations en partie reportées:

En effet, il y a déjà des annulations mais on voit aussi une augmentation des réservations pour septempbre, 40% en plus par rapport à l’année dernière à la même époque.
- Virginie Rosière, présidente du comité régional du tourisme.

Dans les hôtels, l’activité touristique est quasiment à l’arrêt, elle se traduit par des taux d’occupation inférieurs à 10% au-delà du 18 mars dans les rares hôtels encore ouverts.
 
Les hôtels du centre-ville de Montpellier sont à l'arrêt depuis maintenant 3 semaines - avril 2020
Les hôtels du centre-ville de Montpellier sont à l'arrêt depuis maintenant 3 semaines - avril 2020 © FTV - E.Garibaldi

« Prenez vos vacances dans votre zone »

L'industrie du tourisme pèse lourd en Occitanie, entre mer, montagnes, villes et campagnes et ses 108.000 employés, il s’agit du deuxième secteur d’embauches, derrière l’agriculture et l’agroalimentaire. Alors pour aider ces professionnels du tourisme, la région pense déjà à l'avenir.
 

Carole Delga, présidente de Région, a dévoilé vendredi un plan d'aide à la filière touristique de plus de 2,5 millions d'euros pour faire face à cette crise, avec notamment une campagne de communication pour inciter les Occitans à partir en vacances à côté de chez eux, c'est en tout cas ce qu'elle a déclaré ce mercredi sur France Bleu Hérault

Notre prochaine campagne de communication sera : « Prenez vos vacances dans votre zone ». L’Occitanie, c’est un petit pays, nous sommes plus grands que 13 des pays européens, c’est 13 départements.
- Carole Delga, présidente de Région 
 

Malheureusement, l’Organisation Mondiale du Tourisme prédit déjà que 2020 sera la pire année pour le tourisme depuis 70 ans, avec une baisse du nombre de touristes internationaux de 20 à 30%.
 

Le reportage de Clément Barbet, Enrique Garibaldi et Anne Vaillant 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives