Coronavirus : un Printemps de Bourges particulier pour les 2 lauréates des sélections à Toulouse

En janvier, Alicia et Oordaya ont tapé dans l'oeil du Jury des sélections régionales du Printemps de Bourges et décroché leur ticket pour se produire dans l'un des plus prestigieux festivals français. Mais le Coronavirus est passé par là. Le festival est annulé sous sa forme habituelle. Témoignage.

Le Printemps de Bourges : le tremplin rêvé pour les formations en devenir...
Le Printemps de Bourges : le tremplin rêvé pour les formations en devenir... © France 3 Occitanie

Le Printemps de Bourges, c'est un tremplin. Presque un passage obligé pour la scène émergente. Chaque année, plusieurs milliers de groupes font acte de candidature pour les sélections régionales des Inouïs. A l'arrivée ils ne sont qu'une trentaine à se produire à Bourges. 

Le festival annulé

Je plaçais beaucoup d'espoir dans ce festival, nous raconte Alicia, lauréate 2020 des sélections régionales à Toulouse. Bourges, on ne fait pas ça deux fois dans sa vie...Alors j'étais vraiment triste. 

Depuis deux ans, Alicia travaille dur pour être présente à ce rendez-vous. Plusieurs de ses clips sont déjà présent sur YouTube.

 

Clip Alicia

Mëme déception pour Oordaya, la seconde lauréate, même si elle relativise :

Je me suis dit qu'il y avait des choses plus graves dans la vie et surtout des gens en train de mourir. Et c'était bien plus important que notre petite personne. 

Cette jeune artiste française de 19 ans, orginaire d'Algérie a déjà sorti un EP (mini album). Un autre est en projet. Son principal attout : sa voix totalement envoûtante. 
 
clip Oordaya


Le Printemps Imaginaire


Pour combler le vide du Printemps de Bourges, qui accueille chaque année quelques 200 000 spectateurs, le festival a créé le Printemps Imaginaire. Il se tiend du 21 au 26 avril sur les réseaux sociaux du festival et des Inouïs, chargé des découvertes
 

On ne pouvait pas ne pas être présent, nous explique Rita Sa Rego, responsable national des Inouïs. Nous avons demandé aux artistes, aux partenaires et même aux festivaliers de nous envoyer leur contribution. 

Pas de live, juste des petites vidéos, des reprises, des dessins, des textes ou des témoignages. Pour Rita Sa Rego, une évidence :

Il fallait réinventer le Printemps. 

© Le Printemps de Bourges

Alicia a envoyé une vidéo d'une chanson inédite. Quand à Oordaya, avec ses danseuses et son DJ, ils ont choisi de se présenter dans un entretien pour donner envie au public d'aller découvrir leur univers

Une scène pour les étoiles montantes ? 


Au delà du festival, c'est aussi toute la tournée des Inouïs qui a du être annulée. Les 34 artistes régionaux sélectionnés dans la France entière devaient se produire à l'automne, dans plusieurs ville françaises, dont Toulouse. 

On étudie la possibilité d'offrir une scène à tous ces lauréats régionaux, nous affirme Rita Sa Rego. Cela pourrait avoir lieu fin août ou début septembre à Bourges. Tout dépendra des conditions sanitaires à ce moment là. Ce serait le Printemps mais autrement


3 jours de fête, 34 concerts et une session de rattrapage pour ces jeunes artistes en manque de scène. 

Ce serait génial ! nous confie Alicia. Oui ce serait cool confime Oordaya. Qu'on puisse enfin monter un jour sur cette scène de Bourges. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société coronavirus : envie d'évasion musique culture concerts festival événements sorties et loisirs réseaux sociaux internet économie