Coronavirus : spectacles et concerts reportés ou annulés, quels sont vos droits ?

le concert d'Iam prévu le 24 mars au Bikini fait partie des dates reportées (MICHEL LABONNE/MAXPPP)
le concert d'Iam prévu le 24 mars au Bikini fait partie des dates reportées (MICHEL LABONNE/MAXPPP)

L’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes entraîne de nombreux reports ou annulations d'événements culturels. Selon les cas les procédures et facilités de remboursement diffèrent. On fait le point.

Par Francois Guinle

Voici les principaux cas de figure auxquels vous pouvez être confrontés.
  • En cas d’annulation :
La lutte contre le coronavirus représente bien un cas de "force majeure" au sens défini par l’article 1218 du code civil. L’organisateur peut donc utiliser cet argument pour annuler son évènement. Mais cela ne le libère pas de son obligation de rembourser l’acheteur du prix du billet ou du tarif d’accès dans le cas d’un évènement sportif (marathon, course cycliste etc..).
 
  • En cas de report :
Votre place reste bien sûr valable jusqu’à la nouvelle date de l’évènement. Mais si celle-ci ne vous convient pas, la situation est moins évidente car moins encadrée par la loi. "Il n’existe pas de durée minimale ou maximale au-delà de laquelle le remboursement du billet est automatique" explique Gaétan Dupin juriste pour l'association de consommateurs UFC Que Choisir.  

On bascule donc dans une situation au cas par cas selon la billetterie. Ce simulateur peut alors vous permettre d’y voir plus clair.


Pas de risques si  votre achat a été effectué sur les sites référents en la matière (Digitick, Ticketmaster, Fnac, points de vente des salles de spectacles…) l’organisateur sera tenu de rembourser ceux qui le demandent.
 
  • Attention aux arnaques :
Le risque est bien plus important sur certains sites spécialisés dans la revente de places. Ces plateformes de mise en relation entre détenteurs de billets et acheteurs potentiels se défaussent sur leur statut d’intermédiaire. Le risque est de se retrouver sans personne vers qui se retourner. Viagogo, l’une des plus connues, fait actuellement l’objet d’une plainte à son encontre, déposée par l’UFC-Que Choisir.
 

Enfin dernière précision pour les plus hypocondriaques. Si c’est votre peur de tomber malade qui vous empêche de vous rendre à l'évènement. Inutile de tenter le coup, l'argument ne vaudra pas remboursement. 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus