Covid-19 : Montpellier et Toulouse perdent des matches sur tapis vert en ligue européenne de Handball

La Fédération européenne a infligé trois matchs perdus par forfait à Montpellier et deux à Toulouse. Leurs rencontres avaient été reportées à cause du Coronavirus. Montpellier est tout de même qualifié, le Fénix de Toulouse menacé d'élimination.

Le Montpellier Handball a joué dernièrement contre Magdebourg (Allemagne) en Ligue Européenne.
Le Montpellier Handball a joué dernièrement contre Magdebourg (Allemagne) en Ligue Européenne. © Michael Esdourrubailh / MAXPPP

La fédération européenne (EHF) a tranché pour les matchs reportés de Ligue Européenne du Montpellier Handball (MHB) et des Fenix de Toulouse. Et le verdict est lourd pour les deux clubs d'Occitanie. L'EHF les a jugés responsables de ces reports, leurs rencontres sont perdues sur tapis vert (10-0).

Trois des rencontres du MHB n'ont pu se jouer, deux contre Moscou et une contre les Allemands de Magdebourg. Les raisons : des cas de Covid-19 dans son effectif et concernant une rencontre de février, la quarantaine imposée par le gouvernement français depuis la mi-janvier pour tous les voyageurs revenant de pays extérieurs à l'Union européenne.

"Le Montpellier Handball a pris acte de la décision de l'EHF et la regrette. Nous perdons aujourd’hui 3 rencontres avec un goal-average défavorable et important" indique sur le site internet du club le président, Julien Deljarry.

Montpellier tout de même qualifié

Pourtant, Montpellier a cherché par tous les moyens à jouer ses rencontres.

"Nous avons tenté, malgré les contraintes sanitaires de trouver des solutions qui nous permettent de jouer ces rencontres. Nous avions bien l’intention de jouer notre double confrontation à Moscou au début du mois et en 48h. Toutefois, la septaine imposée au retour de Russie (hors UE) ne nous permettait pas de maintenir la cadence en championnat. Nous pensions trouver de nouvelles dates. Malheureusement, le calendrier national et international ne nous le permet pas", explique Julien Deljarry.

Cette décision rétrograde Montpellier de la deuxième à la troisième place derrière Magdebourg et Moscou. Malgré ces trois défaites sur le score de 10 à 0, le MHB est assuré de terminer à l'une des quatre premières places de sa poule, qualificative pour le tour suivant. 

De lourdes conséquences pour les Fénix de Toulouse

Avec cette décision, les Toulousains perdent eux deux matchs dans le groupe A, ceux chez le Metalurg Skopje (Macédoine du Nord) et à Tchékhov (Russie).

Le Fénix avait lui besoin de rattraper ses deux rencontres pour remonter au classement. Seulement cinquième de leur groupe, place éliminatoire dans cette compétition, les joueurs de Philippe Gardent n'ont plus qu'un match pour se qualifier en 8e de finale.

Avec deux points de retard sur les Fivers de Vienne (Autriche), dernier qualifié dans ce groupe, le Fenix doit impérativement l'emporter lors de son dernier match contre son rival autrichien afin de les doubler. Difficulté supplémentaire, les Toulousains devront gagner de cinq buts pour récupérer la différence de buts particulière.

Le club a lancé une opération sur les réseaux sociaux pour soutenir son équipe pour sa première participation à la compétition.

Nîmes épargné 

Le dernier club de la région présent dans la compétition européenne a lui réussi à jouer ses matchs reportés à cause du Covid-19. Les coéquipiers de Michael Guigou sont assurés de terminer à l'une des quatre premières places de sa poule.

Après leur défaite contre Berlin (22-24) mercredi dernier, les Nîmois se rendent mardi 2 mars en Suède pour défier Kristianstad. Objectif : aller chercher la deuxième place du groupe et avoir un tirage plus favorable en 8e de finale de la Ligue Européenne.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport covid-19 santé