Covid-19 : un mort à Perpignan, peut-être des effets indésirables du vaccin Pfizer BioNTech

Cinq personnes sont mortes en France après avoir reçu le vaccin anti-coronavirus Pfizer-BioNTech dont une à Perpignan. Mais à ce stade, il n'est pas possible, de façon certaine, de lier leur mort à la prise du vaccin.

Vaccin - illustration
Vaccin - illustration © GUILLAUME HORCAJUELO/Maxppp

Cinq personnes sont mortes en France après avoir reçu le vaccin anti-coronavirus Pfizer-BioNTech, a annoncé le Ministère de la santé à franceinfo. Elles avaient toutes plus de 75 ans et souffraient de comorbidités, précise le ministère. Trois décès ont été enregistrés par le centre régional de pharmaco-vigilance de Nancy, un par celui de Tours, et le dernier par celui de Montpellier. Mais à ce stade, il n'est pas possible, de façon certaine, de lier leur mort à la prise du vaccin.

Le ministre de la santé, Olivier Véran, en déplacement à Nancy cet après-midi s'est exprimé sur le sujet au micro de France 3 Lorraine : "ce sont des personnes qui ont pu décéder dans les jours qui ont suivi la vaccination sans pour autant présenter des signes de réaction allergique suite à la vaccination..."

Il s'agit d'une personne très âgée et très fragile de Perpignan. Elle est décédée après avoir reçu le vaccin. Mais il faut faire très attention. Le lien n'est pas avéré. Une expertise est en cours

Jean-Luc Faillie, directeur centre régional de pharmaco-vigilance de Montpellier

"Il s'agit d'une personne très âgée et très fragile de Perpignan. Elle est décédée après avoir reçu le vaccin. Mais il faut faire très attention. Le lien n'est pas avéré. Une expertise est en cours," affirme Jean-Luc Faillie, le directeur du centre régional de pharmaco-vigilance basé à Montpellier. 

Plus de 42 000 personnes en Occitanie en deux semaines

En deux semaines, 42 287 personnes ont été vaccinées en Occitanie : plus de 10 000 résidents dans près de 300 Ehpad ou Unités de soins de longue durée (USLD) qui ont commencé la vaccination ces deux dernières semaines, et plus de 30 000 professionnels prioritaires. Au 18 janvier, quelque 480 000 personnes ont été vaccinées en France.

Le ministère de la Santé annonce que 139 cas d'effets indésirables graves ou inattendus ont été recensés en France depuis le début de la campagne de vaccination.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins