Covid et festivités de Noël : Perpignan maintient pour l'instant, Nîmes annule des évènements, Millau supprime sa parade

Quid des festivités de Noël en période de crise sanitaire d'urgence ? Perpignan maintient son marché de Noël, Nimes annule certains évènements, Millau supprime sa parade. 
© France 3 LR
Grenoble, Lyon, Arras et d'autres villes ont déjà annulé leur marché de Noël, même le légendaire marché de Noël de Strasboug n'aura pas lieu cette année pour cause de Covid et de crise sanitaire. Des décisions prises par les municipalités, et qui sont propres à chaque ville.
 

Marchés de Noël maintenus 

A Montpellier, le marché de Noël prévu sur l'Esplanade Charles de Gaulle du 25 novembre au 27 décembre de 10 h à 20h acceuillera 75 châlets. Mais il n'y aura ni manège traditionnel, ni grande roue, ni patinoire. Et aucune animation ni restauration ou stands alimentaires afin de ne pas inviter les promeneurs à rester statiques et bien encourager à circuler. Un travail tout particulier sera réalisé sur la mise en lumière et l'ambiance sonore .
En revanche, "  Cœur de Ville en Lumières ",  spectacle nocturne mettant en scène les sites emblématiques de Montpellier et intialement prévu fin novembre n'est pas maintenu cette année.

A Perpignan, le maire maintient  le marché de Noël pour l'instant. Les commerçants qui doivent s'installer dans les 34 chalets du marché de Noël du quai Vauban ont déjà été sélectionnés. Les demandes des chalets festifs des bars et cafés du centre-ville devraient être étudiées d'ici une quinzaine de jours.

A Sète, la 8ème édition de BAZR, festival-marché de Noël de culture pop, se déroulera du 11 au 13 décembre aux Entrepôts Larosa. Les créateurs et artisans, qui peuvent d’ores et déjà s’inscrire, investiront le Marché de Noël et des expériences immersives mettront en avant les arts numériques, la création contemporaine et les musiques actuelles. Le tout accompagné des ciné-concerts pour les enfants et du traditionnel Grand Repas de Famille le dimanche.
 


Festivités annulées 

A Montpellier, l'incertitude plane sur le maintien du marché de Noël prévu sur l'Esplanade Charles de Gaulle du 25 novembre au 27 décembre de 10 h à 20h. En revanche, une chose est sûre,  "  Cœur de Ville en Lumières ",  spectacle nocturne mettant en scène les sites emblématiques de Montpellier et intialement prévu fin novembre n'est pas maintenu cette année.
 
A Nîmes, il n'y aura pas de marché de Noël dans l'écusson cette année. Ni d'illumination des arènes et des monuments historiques de nuit afin d'éviter les rassemblements. La patinoire en revanche va être installée et l'afflux des visiteurs sera régulé en accord avec les normes sanitaires. Le programme détaillé des festivités devrait être communiqué d'ici une quinzaine de jours. 
 
Les arènes de Nîmes illuminées 2019
Les arènes de Nîmes illuminées 2019 © France TV


 À Collioure, ville des peintres,  " Collioure Couleurs" et le réveillon sur la plage sont annulés. Pas de mapping ni de bodegas pour la première fois depuis 20 ans afin d'éviter le risque d'un cluster.
 

Au Barcarès, le village de Noël, installé au pied du Lydia, n'aura finalement pas lieu cette année. Sur des grosses journées d'affluence l'événement peut attirer jusqu'à 25 000 personnes. Limité à 5 000 visiteurs, impossible de garantir une rentabilité pour les exposants, restaurateurs, barmans et autres commerçants de la manifestation :  "Au village de Noël du Barcarès, pour que l'ambiance soit bonne, il faut 15 000 personnes minimum donc là nous ne pouvons vraiment pas le maintenir", a déclaré le maire Alain Ferrand dans la presse.
 
Le village de Noël au Barcarès, dans les Pyrénées Orientales
Le village de Noël au Barcarès, dans les Pyrénées Orientales © F3 Occitanie


A Millau, la parade de Noël dans les rues de la ville est annulée, les bénévoles qui ont été freinés par le confinement n'auront pas le temps de la mettre en place pour fin décembre. En revanche,  le festival Bonheurs d'Hiver est maintenu du 16 au 31 décembre.

Autant de manifestations qui sont soumises aux mesures sanitaires mises en place et qui peuvent être annulées si les directives gouvernementales l'imposent.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société marchés de noël noël événements sorties et loisirs