Covid. Montpellier et Toulouse en zone d'alerte maximale : attestation et dérogations pour le couvre-feu entre 21h et 6h

Le couvre-feu débute à minuit dans les métropoles de Montpellier et Toulouse et dans les communes en zone d'alerte maximale. Comme lors du confinement, une attestation dérogatoire est désormais nécessaire pour se déplacer entre 21h et 6h du matin. Sinon, ce sera une amende de 135€.
L'attestation dérogatoire de déplacement du confinement - archives.
L'attestation dérogatoire de déplacement du confinement - archives. © MAXPPP
La nouvelle attestation dérogatoire de déplacement durant le couvre-feu à Montpellier et Toulouse sera disponible en fin de journée, sur le site du ministère de l'Intérieur. Nous vous mettrons le lien ici, dès qu'il sera accessible.
Elle est aussi nécessaire en France, dans toutes les communes placées en zone d'alerte maximale.

Une fois téléchargée, l'attestation doit être imprimée sur papier (ou recopiée à la main sur papier libre) à l'aide d'un stylo (et non un crayon à papier), remplie puis signée.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a confirmé ce 15 octobre que la nouvelle attestation pour le couvre-feu sera également disponible en version numérique sur smartphone. 

Les personnes qui contreviendront à cette obligation s'exposeront à une amende de 135€ et 1.500€ en cas de récidive.

Des motifs valables

Il s'agit en grande partie des mêmes motifs que lors du confinement.Cette attestation de déplacement aura une durée de validité "d'une heure lorsqu'il s'agit de déplacements qui n'auraient pas de lien avec le travail", a précisé Gerald Darmanin.
Plus d'infos sur franceinfo.

38 communes concernées dans l'Hérault

7 communes en plus des 31 de la métropole de Montpellier sont classées en "zone d'alerte maximale" : Saint-Gély-du-Fesc, Saint-Clément-de-Rivière, Teyran, Palavas-les-Flots, Saint-Aunès, Mauguio et Montarnaud.
Les 31 communes de la métropole : Baillargues, Beaulieu, Castelnau-le-Lez, Castries, Clapiers, Cournonsec, Cournonterral, Le Crès, Fabrègues, Grabels, Jacou, Juvignac, Lattes, Lavérune, Montaud, Montferrier-sur-Lez, Murviel-lès-Montpellier, Pérols, Pignan, Prades-le-Lez, Restinclières, Saint-Brès, Saint-Drézéry, Saint-Geniès-des-Mourgues, Saint-Georges-d'Orques, Saint-Jean-de-Védas, Saussan, Sussargues, Vendargues, Villeneuve-lès-Maguelone.

La métropole de Touluse concernée en Haute-Garonne

16 communes sont classées en "zone d'alerte maximale" en plus de Toulouse : Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance-du-Touch, Cugnaux, Balma, Castanet-Tolosan, Saint-Orens-de-Gameville, Labège, Aucamville, Launaguet, L’Union, Portet-sur-Garonne, Ramonville-Saint-Agne, Auzeville-Tolosane et Quint-Fonsegrives. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société politique coronavirus - confinement : conseils pratiques déconfinement