• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Dans le Tarn-et-Garonne, des agriculteurs se mettent au goutte à goutte.

C'est la plante qui va vers l'eau et non l'inverse / © France 3
C'est la plante qui va vers l'eau et non l'inverse / © France 3

L'irrigation au goutte à goutte semi-enterré fait de plus en plus d'adeptes chez les agriculteurs. Notamment dans le Tarn-et-Garonne, où l'on apprécie à sa juste valeur les économies énergétiques ainsi réalisées.

Par Michel Pech

A l'heure, où des agriculteurs réclament des solutions pour irriguer en créant, par exemple,  des retenues d'eau, d'autres se penchent sur des alternatives plus écologiques
Le goutte à goutte est déjà utilisé par des particuliers, désormais, il fait son apparition pour des grandes cultures.
Les petits tuyaux de goutte à goutte sont semi-enterrés, aucune déperdition d'eau par évaporation et gain d'énergie (il faut évidemment moins de pression pour envoyer de l'eau dans un goutte à goutte que pour la projeter en l'air par un asperseur).
Le système est piloté automatiquement et irrigue en fonction des besoins de la plante.

Vidéo : le reportage de Stéphane Compan et Denis Hémardinquer.
Irrigation économe dans le Tarn

 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus