• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

De vendredi à dimanche, 5 occasions d'aller aux arènes

Eugenio de Mora, "torero ressuscité". Il est à l'affiche à Bayonne samedi. / © DR
Eugenio de Mora, "torero ressuscité". Il est à l'affiche à Bayonne samedi. / © DR

De Saint-Gilles vendredi à Boujan-sur-Libron dimanche, en passant par Bayonne (bon, d'accord, ça fait un détour), les cinq cartels proposés ne manquent pas d'attrait. 

Par Joël Jacobi

Fiesta campera, novillada, corrida goyesque, corrida "normale" ou corrida mixte, chaque affiche proposée présente un intérêt.

Vendredi à Saint-Gilles, les toros prévus pour le mano a mano Castella / López Simón seront estoqués par 6 français. Du jeune vétéran Denis Loré au novillero Andy Younès, aucun n'a eu souvent l'opportunité de toréer le "bétail pour vedettes". La fiesta campera de ce vendredi est une belle occasion de voir ce que ça peut donner…

Le programme de Bayonne est très alléchant.
On dit que les toros de Pedres (samedi) sont aussi costauds que ceux de l'an dernier dans cette arènes. Face à eux, Eugenio de Mora, 40 ans, un torero très fin qu'on avait oublié et qui a "ressuscité" le 5 avril dernier à Madrid. En France, il n'a toréé que deux fois cette année, à Saint-Martin de Crau et La Brède.
Le dimanche matin, les traditionnels novillos de Joselito permettront - on l'espère - à Pablo Aguado d'enchanter le public de Bayonne comme il le fit à Saint Gilles. Et l'après-midi, la corrida mixte permettra au public du sud-ouest d'applaudir un nommé Sébastien Castella que les arènes de dax et Mont-de-Marsan ont cru bon de ne pas programmer cet été.

 / © Les petites (par la taille) arènes de Boujan-sur-Libron, près de Béziers accueillent les deux toreros du pays en mano a mano goyesque. Les arbitres de ce duel? Les toros de Gallon, dont un des congénères a eu la vie sauve la semaine dernière à Iniesta, en Espagne.

Voici le programme détaillé

Vendredi 4, Saint Gilles
: toros de El Pilar pour Denis Loré, Mehdi Savalli, Jérémy Banti, Thomas Joubert, Thomas Dufau et Andy Younès

Samedi 5 Bayonne: toros de Pedrés pour Eugenio de Mora, Juan del Álamo et Juan Leal

Dimanche 6, matin, Bayonne : novillos de Ganadería del Tajo et Ganadería La Reina pour Louis Husson, Joaquín Galdós et Pablo Aguado
Dimanche 6, soir, Bayonne : toros de Garcigrande pour Leonardo Hernández, Sebastien Castella, Iván Fandiño, et Joselito Adame

Dimanche 6, Boujan-Sur-Libron : toros de Gallon pour Thomas Cerqueira et Cayetano Ortiz

Sur le même sujet

Tour de France : la 16e étape Nîmes-Nîmes

Les + Lus