Déconfinement : que pensent les professionnels d’Occitanie du plan Marshall pour le tourisme annoncé ce jeudi ?

Les régions touristiques comme l’Occitanie attendaient avec impatience les décisions du gouvernement pour venir en aide à un secteur mis à mal par le coronavirus. Les réactions aux mesures annoncées ce jeudi 14 mai par le Premier Ministre sont positives mais mesurées.
 

Les professionnels du tourisme en Occitanie s'attendent à une petite saison estivale.
Les professionnels du tourisme en Occitanie s'attendent à une petite saison estivale. © VINCENT PEREIRA/MAXPPP
Un plan "sans précédent", selon Edouard Philippe, de 18 milliards d’euros d’engagements doit permettre au secteur du tourisme de faire face, dit le Premier Ministre, "à la pire épreuve de son histoire moderne". Les professionnels ont été partiellement entendus sur le recours à l’activité partielle jusqu’à fin 2020 et l’accès au fonds de solidarité prolongé jusqu’à fin septembre. En revanche, le gouvernement ne fait aucun geste sur la TVA.
 


"L’intention est bonne mais on ne nous donne aucun cadeau"

Ces annonces ne sont pas mal perçues par les professionnels de la région. "Les intentions sont bonnes dit le président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie en Languedoc-Roussillon. Mais il ne s’agit pas de cadeaux explique Jacques Mestre. Ce sont simplement des exonérations. Nos trésoreries sont juste en sursis". Certains professionnels attendent également un geste de la part de leurs assureurs, pour les aider à surmonter cette crise.
 
Pour l’instant, les protocoles sanitaires ne sont pas validés. Les discussions se poursuivent. Et il y a encore des points de désaccord comme l’organisation du travail des personnels ou les conditions d’accueil des clients dans les restaurants. Ceux-ci pourraient rouvrir le 2 juin dans les départements verts. Pour Jacques Mestre, "voilà qui constitue une note d’espoir mais il faut rester prudent car il y a encore beaucoup de flou dans l’application de ces nouvelles contraintes. Et cela aura un coût pour nous. Mais pas question de le répercuter sur nos clients".
 
Les étrangers ne représenteront que 5% des vacanciers cet été selon les professionnels du tourisme en Occitanie.
Les étrangers ne représenteront que 5% des vacanciers cet été selon les professionnels du tourisme en Occitanie. © Max BERULLIER/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

L’UMIH s’attend à une petite saison et mise déjà sur 2021. "Nous aurons au mieux 5% d’étrangers cet été". Ces derniers représentent habituellement 30% des nuitées en Occitanie.


L'Occitanie, 4ème région touristique de France

En termes de consommation touristique, la région est la 4ème de France et le secteur n’est devancé que par celui de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Plus de 100.000 emplois sont dans la balance.
La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, salue les mesures annoncées ce jeudi. Mais, dit-elle, "il faut du soutien aux entreprises et de l’aide à la trésorerie. La décision du gouvernement d’adapter le chèque tourisme à chaque région va dans le bon sens". Sa mise en place est à l’étude pour encourager les déplacements des familles dont le pouvoir d’achat a été impacté.
 
La Région a également créé une plateforme de pré-réservation. Voilà qui aidera peut-être les professionnels inquiets.


"Les Français pourront partir en vacances cet été"

Le Premier Ministre a également assuré que les Français pourront partir en vacances cet été, sous réserves de restrictions très localisées. Les réservations sont donc lancées, en particulier pour l’hôtellerie de plein air qui cumule en Occitanie 18% du parc national.

La Fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes s’en réjouit. "Nous savons qu’ils sont déjà prêts, écrit-elle sur son site Internet, et qu’ils ont travaillé à la mise en place des nombreuses mesures sanitaires à suivre pour votre sécurité. Restons optimistes, l’épidémie est derrière nous. Contribuons au respect des gestes barrière pour éviter qu’elle reparte".
 


"L'Occitanie est la plus belle région de France"

En Occitanie, un schéma d’innovation touristique a été lancé en 2017 en Occitanie. "L’objectif est d’aller vers un tourisme plus durable, précise le nouveau président du CRT Vincent Garel, alliant économie, aménagement du territoire et qualité de vie des habitants. La crise nous contraint d’aller plus vite que prévu dans cette direction".

Depuis quelques semaines, le comité régional du tourisme travaille avec les professionnels. Il compte bien séduire les propriétaires de résidences secondaires dont le parc est le premier de France, afin de les fidéliser. "Pourquoi partir en vacances ailleurs alors que l’Occitanie est la plus belle région du pays ?" lance Vincent Garel, en guise de clin d’œil. Une campagne de promotion est prévue à destination de l’hôtellerie de plein air. Idem pour les agences de voyage et les comités d’entreprises.
 
Les restaurants pourraient rouvrir le 2 juin.
Les restaurants pourraient rouvrir le 2 juin. © Max BERULLIER/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

En attendant, les professionnels du tourisme en Occitanie ont un objectif : sauver cette saison estivale 2020 et miser sur une belle arrière-saison. "Nous sommes prêts" conclut le président du CRT.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter