Déploiement de la 5G en Occitanie : voici ce qui va changer

La 5G est un sujet qui divise. Cela n'empêche pas ce réseau jugé révolutionnaire de se déployer dans tout l'Hexagone. En Occitanie, 1491 antennes sont autorisées à émettre. Êtes-vous éligible ? Comment en bénéficier ? On vous dit tout.

Pour bénéficier de la 5G, il faut remplir plusieurs conditions... Parmi elles : avoir un téléphone compatible.
Pour bénéficier de la 5G, il faut remplir plusieurs conditions... Parmi elles : avoir un téléphone compatible. © Bruno Levesque / MAXPPP.

La 5G s’installe en France. Au total, 15 901 sites 5G ont été déployés jusqu’ici dans l’Hexagone selon l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) par les opérateurs Bouygues Telecom, SFR, Free Mobile et Orange.

La 5G débarque en Occitanie

En Occitanie, 1491 antennes sont autorisées à émettre en 5G selon ZoneADSL, l’un des spécialistes de la comparaison des opérateurs télécoms.

Voici le nombre de sites 5G dans votre département :

Comment bénéficier de la 5G ?

Pour pouvoir bénéficier de la 5G, il faut "remplir plusieurs conditions" selon Benjamin Gervais, le fondateur du site ZoneADSL, visité par deux millions de consommateurs chaque mois :

Et cela a un coût : Il faut compter plus de 1000 euros pour le dernier Samsung ou iPhone, entre 600 et 800 euros pour les marques Xiaomi, Huawei ou Sony Xpéria. Il est évidemment possible de les obtenir à des prix moins élevés en changeant ou en adaptant son abonnement… Vous avez encore le temps d’y réfléchir puisque le réseau mobile devrait être 100% 5G d’ici 2030.

La 5G : réalité ou promesse ?

Toulouse compte 178 stations, Montpellier 118. D’ailleurs, dans un communiqué, l’opérateur Orange a annoncé couvrir la quasi-totalité de la population de Montpellier (plus de 98%) en 5G et ouvrir son réseau à Castelnau-le-Lez, Juvignac, Le Crès, Saint-Jean-de-Védas et Vendargues. "Orange remplit ainsi son rôle d’opérateur leader" peut-on lire dans le communiqué.

Dans une enquête, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir épingle Orange et ses concurrents, s'indignant "de leur manque de transparence et de pertinence" concernant la couverture réseau et l’utilisation de la fréquence 3,5GHz, la bande attribuée en exclusivité à la 5G.

En ce qui concerne Free Mobile, l’association affirme qu’il "est le seul opérateur à avoir décidé d’utiliser la bande de fréquences 700 MHz, qui offre les débits 5G les plus faibles et équivalents à ceux jusqu’alors fournis en 4G."

Pourtant l’opérateur, qui utilise dans 96 % des cas cette fréquence (700 MHz, ndlr.) pour sa 5G, ne précise pas cet élément essentiel.

UFC-Que Choisir.

"Au vu des conséquences dommageables pour les consommateurs, l’association met en demeure Bouygues Telecom, Free Mobile et SFR" et demande formellement à l'opérateur Orange "de modifier sa carte de couverture 5G pour y indiquer de manière claire les différences de qualité selon les fréquences" a annoncé l’UFC-Que Choisir.

Selon Benjamin Gervais, le fondateur du site ZoneADSL, chaque opérateur devra avoir installé 10 500 antennes 5G sur la bande-fréquence 3.5 GHz, d'ici 2025.

 

La 5G, un sujet qui fait polémique

Pendant ce temps, en Occitanie et partout en France, nombreux sont ceux qui réclament l’arrêt du déploiement des antennes 5G, inquiets de leurs effets sur la santé.

Il y a un mois, nous rencontrions des habitants de Montpellier, inquiets face à l'arrivée de la 5G. Ils souhaitent un moratoire sur cette nouvelle technologie, en mettant en avant la méconnaissance des effets de ces nouvelles ondes sur la santé et l'impact sur la santé publique.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléphonie économie santé société famille polémique technologies