On connait l'aficion de l'ex-roi Juan Carlos 1er et la majestuosité d' Enrique Ponce. Hier à Séville, ils se sont croisés. Ponce a réalisé un faenon en ouverture. Puis plus rien, faute de cornus valides. Manzanares hors du coup et Roca Rey, courageux, un brin brouillon et attrapé sans mal au final.

Samedi 9 avril 2016
8ème corrida de l'abono de Sévilla
Plaza de toros la Real Maestranza.18h30

Enrique Ponce : une oreille avec pétition de la 2ème  et salut au tiers
José Maria Manzanares : salut au tiers et salut au tiers exagéré
Andrés Roca Rey : salut au tiers et vuelta
Les trois toreros dédièrent a sa Majesté leur premier toro ; salut du picador Pedro Morales « Chocolate », puis des banderilleros Rafael Rosa et Jésus Gonzalez « Suso » au 5ème toro.
Six toros de Juan-Pedro Domecq (de 515 à 578 kg ; moyenne: 534) plus un remplaçant du même fer (4ème bis, 529 kg), de corpulences à peine convenables que masquaient des couvre-chefs effilés. Les piques se limitèrent à de gentils simulacres avant que ce cheptel, excepté l’avant-dernier encasté, brave et mordant, ne se « déglingue ». Trop d’impotents…
Complet ou peus'en faut.21°5. Le vrai printemps andalou.