• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'eau du robinet du pays de Ganges n'est pas potable

illustration / © Maxppp
illustration / © Maxppp

Au moins 8.000 habitants sont concernés par la mesure de précaution. Après un incident technique à la station de pompage de Ganges, au nord de l'Hérault, la distribution d'eau est rétablie mais elle est non potable. Des analyses sont effectuées mais les résultats ne seront connus avant 48 heures.

Par Fabrice Dubault


Les communes de Ganges, Cazilhac, Laroque et Moulès-et-Baucels sont concernées par cette mesure de précaution.

Il est recommandé de ne pas utiliser l'eau du robinet pour boire ou faire de la cuisine, notamment pour les personnes fragiles. Elle est potentiellement non potable. Des analyses sont en cours, mais les résultats ne seront pas disponibles avant 48 heures, soit mercredi. En attendant, les mairies des 4 communes et l'Agence régionale de Santé ont interdit la consommation de l'eau et des distributions de bouteilles sont mises en place.

L'origine de ce problème vient d'une panne technique sur le station de pompage, dans la nuit de dimanche à lundi. L'eau a d'ailleurs été coupée jusqu'à lundi, en milieu de matinée. Mais après intervention des équipes technique de la Saur, exploitant du réseau, la distribution a été rétablie.

Les travaux de réparation, la purge du réseau et la remise en eau sont des opérations qui nécessitent des procédures sanitaires strictes pour éviter le développement de bactéries.


Sur le même sujet

Perpignan : le ministre de la Culture en visite au festival Visa pour l'image

Les + Lus