La fermeture d'une classe de maternelle à Rodilhan mobilise les parents d'élèves

Comme chaque année, au moment de la rentrée scolaire, des parents d’élèves s’inquiètent et manifestent. C’était le cas ce lundi matin, à Rodilhan, dans l’agglomération de Nîmes. Les familles protestent contre des classes surchargées de maternelle, à cause d'une fermeture.


L’école maternelle de Rodilhan comptait quatre classes l’an dernier, l’une d’elles a fermé. Mais le nombre d’élèves inscrits est en fait supérieur aux prévisions établies en février. 91 contre 85.

Du coup, la moyenne dépasse 30 enfants par classe.


Les familles, soutenues par le maire, Serge Reder, demandent aux services de l’Education nationale de revenir sur cette suppression de classe maternelle.