Cet article date de plus de 5 ans

Le Fidjien de Montpellier Timoci Nagusa traité de "singe" par un supporter à Pau

L'indignation est générale après les injures racistes, samedi, à l'encontre de Timoci Nagusa. L'ailier de l'équipe de rugby de Montpellier a été insulté puis harangué par des cris de singe venus des tribunes. Les joueurs, dirigeants et supporters du MHR sont choqués.

Timoci Nagusa lors du match Pau-Montpellier, le 29 août 2015.
Timoci Nagusa lors du match Pau-Montpellier, le 29 août 2015. © AFP

Les clubs de Pau et de Montpellier ont promis dimanche, "une action exemplaire", après l'insulte raciste dont l'ailier du MHR Timoci Nagusa dit avoir été victime samedi à Pau lors de la 2e journée de Top 14.

"Suite aux propos inadmissibles d'un supporter isolé" - le Fidjien avait expliqué samedi avoir été traité de "singe" -,  "la Section Paloise Béarn Pyrénées, en la personne de Bernard Pontneau, et le Montpellier Hérault Rugby, par la voix de Mohed Altrad, exerceront toute leur autorité afin de sanctionner cet acte", écrivent les deux clubs dans un même communiqué publié sur leur site internet respectif.

Timoci Nagusa a décidé de ne pas déposer plainte.

Une action exemplaire sera menée au plus vite en parfaite harmonie", poursuivent les deux clubs, qui se disent "très attachés aux valeurs universelles et aux valeurs humaines qui ne peuvent être, en aucun cas, bafouées dans une enceinte sportive ou dans quelque lieu que ce soit".


La Ligue nationale de rugby a également réagi, se disant dans un communiqué "déterminée à agir avec la plus grande fermeté dès lors qu'elle disposera de tous les éléments du dossier".

durée de la vidéo: 01 min 52
Indignation générale après les injures racistes à l'encontre du Montpelliérain Timoci Nagusa lors du match Pau-MHR


Côté Section Paloise, par la voix de son président, Bernard Pontneau, le club de Top 14 a affirmé avoir identifié le supporter qui aurait traité de singe l'ailier fidjien de Montpellier Timoci Nagusa. Pau devrait prendre des sanctions à son égard.

durée de la vidéo: 00 min 32
Bernard Pontneau, président de la Section paloise

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société montpellier hérault rugby rugby sport section paloise