Football : Olivier Dall’Oglio devient le nouvel entraîneur du MHSC

Le Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) a annoncé ce mardi 1er juin 2021 qu’Olivier Dall’Oglio reprenait le poste d’entraîneur du club. Il succède à Michel Der Zakarian et souhaite écrire une nouvelle page de l’histoire montpelliéraine.

Olivier Dall'Oglio devient le vingtième entraîneur du MHSC.
Olivier Dall'Oglio devient le vingtième entraîneur du MHSC. © MHSC

Âgé de 57 ans, le nouveau coach a déjà un long CV. Originaire d’Alès, il a embrassé une carrière de défenseur pendant 14 ans. Il a notamment joué à l’Olympique d’Alès, au RC Strasbourg, au FC Perpignan puis au Stade Rennais.

Olivier Dall’Oglio est revenu sur ses terres natales pour débuter sa carrière d’entraineur. Il a ensuite coaché le Nîmes Olympique puis l’ES Troyes AC avant de devenir le sélectionneur adjoint des Emirats Arabes Unis. Après son expérience à l’étranger, il est rentré travailler au Dijon FCO avant d’intégrer les équipes du Stade Brestois 29. Parmi ses faits d’armes : la remontée puis le maintien en Ligue 1 du DFCO entre 2016 et 2018.

Un jeu technique et offensif

Lors de l’annonce de sa prise de fonction, Olivier Dall’Oglio a déclaré : "Revenir dans ma région me fait grandement plaisir […] C’est une grande fierté de venir à Montpellier et que l’on me propose ce projet-là. Il y a beaucoup de responsabilités et je le sais". Si la durée de son contrat n’a pas encore été précisée, il entend bien enrichir le palmarès du club sur le long terme.

Celui qui devient le vingtième entraîneur du club défend une vision précise du football. Il souhaite promouvoir un jeu très technique tourné vers l’offensif car, selon lui, le foot est autant un sport qu’un spectacle.

Un Président ravi de sa nouvelle recrue

De son côté, le Président du MHSC, Laurent Nicollin, s’est dit très heureux de ce recrutement : "On rentre dans un nouveau cycle, j’espère que les prochaines saisons seront aussi palpitantes et passionnantes qu’ont pu l’être les quatre dernières saisons avec Michel (Der Zakarian). L'objectif, c'est de pérenniser le club dans les 10 premières places du championnat".

Petite anecdote pour la route. Le nouveau coach reprend sa carrière à l’endroit où il l’avait laissée : au Stade de La Mosson. C’est en effet dans l’enceinte montpelliéraine qu’il avait disputé son dernier match en tant qu’entraineur de Brest.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport montpellier hérault sc