Cet article date de plus de 6 ans

Les fortes pluies ont fait céder le toit d'une cuve géante de carburant à Frontignan

Le toit flottant d’une cuve d’essence du dépôt GDH de Frontignan, près de Sète, a coulé au fond du bac, dans la nuit de mercredi à jeudi, après les fortes pluies. 500 litres de carburant ont débordé, sans polluer le site car ils ont été pompés et récupérés par les systèmes de sécurité.
Frontignan (Hérault) - les cuves de carburant du dépôt GDH - archives
Frontignan (Hérault) - les cuves de carburant du dépôt GDH - archives © F3 LR

L’essence contenue dans le bac endommagé s’est donc retrouvée à l’air libre. Moins de 500 litres se sont répandues à l’extérieur du bac, mais sont restées confinées à l’intérieur du site. L’essence répandue a été pompée.

L’essence toujours présente dans le bac est en cours de transfert dans un autre bac couvert.

Du fait de la mise à l’air libre de cette essence et jusqu’à son transfert total, des odeurs d’essence peuvent être ressenties en dehors du site.

Toutefois, les concentrations actuelles ne présentent aucun risque pour les populations.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries inondations pollution environnement